On a récupéré le Galaxy Fold avant sa sortie : nos premières impressions du smartphone pliable de Samsung à 2000 €

High-tech
DirectLCI
AVANT-PREMIÈRE - Attendu pour le 3 mai en magasin, le Galaxy Fold, le premier smartphone pliable de Samsung, est déjà arrivé à la rédaction de LCI. Avant un test plus complet, voici nos premières impressions sur ce qui devrait bouleverser quelque peu les usages dans les prochaines années.

C’est la nouvelle révolution du smartphone : le pliable. Après le FlexPei de Royole sorti il y a quelques mois, mais seulement en Asie, Samsung va devenir le premier fabricant à vendre mondialement un smartphone qui se plie et se déplie pour proposer un très grand écran. Le Galaxy Fold sera disponible le 26 avril aux Etats-Unis, le 3 mai partout ailleurs, dont la France.


En attendant, le dernier né du fabricant sud-coréen est arrivé à la rédaction de LCI cette semaine pour se laisser apprivoiser. Après deux jours en sa compagnie, voici nos premières impressions de ce grand écran Dynamic AMOLED de 7,3 pouces qui se replie tel un livre pour ne laisser apparaître qu'un écran super AMOLED de 4,6 pouces en façade.

Première surprise : il n'est pas aussi épais qu'on pouvait le craindre. Certes, il affiche 1,7 cm quand il est refermé, mais sa faible largeur contrebalance (6,29 cm) et permet de bien le tenir tout en faisant aisément les manipulations d'une main. Ouvert, le Galaxy Fold a l'épaisseur d'un smartphone classique (6,9 mm) pour une surface qui équivaut quasiment au seul écran de l'iPad Mini, bordures exclues.

Côté appareil photo, on trouve un triple capteur au dos comme sur le Samsung Galaxy S10+, dont il reprend de nombreux traits. A l'avant, replié, il n'arbore qu'un seul capteur tandis qu'ouvert, on en compte deux en haut à droite du grand écran.

Principal interrogation : la pliure de l'écran. Difficile de la masquer totalement du simple fait de sa flexibilité. Elle est présente, mais s'oublie très vite. Sur un fond clair, elle se distingue à peine.

Première possibilité qui intrigue, mais s'avère plutôt pratique : la bascule d'une application du smartphone fermé à une plus grande zone de lecture une fois ouvert via la fonction continuité. Idéal notamment pour Google Maps et même pour certains jeux ! 

Le partage d'écran entre trois applications est assez confortable pour pouvoir, par exemple, taper un document sous Google Docs tout en navigant sur internet ou en regardant Google Maps. Toutes les applications ne le permettent pas encore.

A noter que dans la boîte livrée avec le smartphone, on trouve notamment les écouteurs sans fil Galaxy Buds qui se rechargent par induction, une coque de protection en kevlar et un film de protection pour l'écran. Le Galaxy Fold bénéficie d'une assurance étendue en cas de panne ou casse.

Est-ce un smartphone qui se déplie en tablette ou une tablette qui se replie pour prendre moins de place et permettre de téléphoner ? La question reste entière. Il nous faudra encore quelques jours d'ici sa sortie pour apprivoiser ce Galaxy Fold et prendre la pleine mesure de toutes ses possibilités afin de voir en quoi il va révolutionner (ou non) notre rapport au smartphone. La réponse à découvrir dans le test plus complet que nous publierons début mai.


SAMSUNG GALAXY FOLD - Prix : 2.020 euros - Disponible le 3 mai en Argent stellaire, Noir cosmos, Vert martien et Bleu astro.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter