VIDÉO - Paris Games Week : le phénomène retrogaming, la "madeleine de Proust" du jeu vidéo

TECH
DirectLCI
NOSTALGEEK - La pratique du retrogaming par des joueurs nostalgiques d'anciens jeux vidéo fait de plus en plus d'adeptes en France. Pour comprendre ce phénomène, LCI a interrogé Marcus, le pape français du retrogaming.

Au sens large, le retrogaming est le fait de jouer à des jeux vidéo antérieurs à la génération actuelle de consoles ou d'ordinateurs. C'est un peu la "madeleine de Proust" du jeu vidéo, comme se plaisent à dire ses disciples. L’an dernier, la Nintendo Classic Mini s’était retrouvée en rupture de stock avant même sa sortie officielle. Rebelote un an plus tard, mais cette fois avec la Super Nintendo Mini. La réédition miniaturisée de la console culte des années 1990 est quasiment introuvable en magasin, un peu plus d'un mois après sa sortie. Preuve, s'il en fallait, de l'engouement que suscite aujourd'hui la tendance pour le vintage.


Mais qu’est-ce qui pousse donc autant de joueurs à s’arracher ces antiquités ? LCI a profité de la Paris Games Week, la grand-messe annuelle du jeu vidéo en France, qui se tient jusqu'au dimanche 5 novembre à Paris, pour décrypter ce phénomène. Et qui de mieux placé pour en parler que Marcus, l'animateur culte de la chaîne Game One, co-auteur d'un livre sur l'histoire de l'industrie vidéoludique, Nos jeux vidéo des années 70-90 (paru en 2011 aux éditions Broché).


Pour le pape français du retrogaming, ce vent de nostalgie qui souffle sur la planète geek n'a rien de surprenant. "Aujourd'hui, toute une génération de joueurs nés dans les années 80, pour beaucoup des gamers de la première heure qui n'ont jamais raccroché du joystick, apprécient de pouvoir retrouver les jeux qui ont marqué leur enfance, explique le journaliste spécialisé. Un certain nombre d'entre eux sont aujourd'hui des parents, et ils ont donc envie de faire partager leurs émotions de jeunesse à leurs enfants."

Une plongée dans l'histoire des jeux vidéo

Des gamers de la première heure, un poil nostalgiques, mais aussi de plus jeunes joueurs qui souhaitent se plonger dans l'histoire du jeu vidéo, en découvrant les premiers épisodes de Mario, Zelda ou Final Fantasy, qu'ils n'ont pas connus. "Les jeux 'rétro' proposent un gameplay différent des jeux actuels, qui sont basés sur le plaisir immédiat, explique Marcus Auparavant, la difficulté était plus élevée, il n'y avait pas de points de sauvegarde et le nombre de vie était limité. Bon nombre de joueurs, jugeant les titres actuels trop faciles, ont décidé de se tourner vers les jeux vidéo d'antan." Mais le retrogamer peut aussi être M. et Mme Tout-le-Monde, lorsqu'il joue à Pacman, Space Invaders ou Tetris sur son smartphone.

Face au succès de ses deux consoles "vintage", la firme nipponne va produire en 2018 de nouveaux exemplaires de la Nintendo Classic Mini : NES, a annoncé Nintendo Europe dans un tweet mardi 12 septembre. Ces nouveaux exemplaires seront disponibles à partir de l’été prochain. Le célèbre constructeur japonais s’est engagé à continuer à produire des Super Nintendo Mini en 2018. En attendant la réédition de la Game Boy ? Autant dire que la vague du retrogaming a encore de beaux jours devant elle.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter