VIDÉO - On a testé Nintendo Labo, le plaisir de construire pour jouer

High-tech
DirectLCI
TRAVAUX MANUELS – Vous cherchiez un jeu vidéo pour votre console Switch à faire en famille ? Nintendo Labo va vous en proposer plusieurs grâce à deux kits de construction baptisés Toy-Con. Amateurs de robot, de moto, de piano ou de pêche, à vous les modules en carton à assembler. Une nouvelle facette de la console de Nintendo qui ne cesse de nous surprendre.

Un peu plus d'un an après le lancement de la Switch et son concept hybride de console de salon portative, Nintendo semble désormais évoluer dans une autre dimension. Oubliée la déconvenue de la WiiU qui n'a pas su capitaliser sur le succès de la Wii. Ce fut le crash dont on eut peur pour Nintendo qu'il ne s'en remette jamais. C'était mal connaître Big N -surnom de la firme aux presque 130 printemps- qui sait mieux que personne se réinventer.

Car à ses origines, Nintendo créait des cartes à jouer traditionnelles japonaises avant de se tourner vers le jeu vidéo dans les années 1970 et d'évoluer entre bornes arcade, consoles de salon et consoles portatives. Si la Switch semble un condensé de tout ce savoir-faire, elle marque aussi un nouveau tournant dans l'histoire de Nintendo et son état d'esprit. Elle va au-delà du simple jeu, elle le repense. Et la première pierre sur son chemin se nomme Nintendo Labo.

Annoncé en janvier dernier, le kit de construction arrive le 27 avril en magasin. Et ça sent le carton assuré ! Parce que l'ensemble est sacrément bien pensé, ludique et familiale. Comme un bon jeu Nintendo. Nintendo Labo se présente sous la forme d'une large boîte baptisée Toy-Con (Robot Kit ou Multi-Kit). Les Toy-Con, ce sont aussi les noms des différents accessoires en carton que vous allez pouvoir construire. Nous avons pu tester le Multi-Kit composé de cinq d'entre eux.

Construire pour jouer

Si LEGO Dimensions avait trouvé le bon créneau en mêlant jeu vidéo et kit de construction de set jouables, Nintendo pousse encore plus loin le jeu complice entre parents et enfants. Car il va falloir que les deux s'allient pour permettre aux plus jeunes de jouer avec ce Nintendo Labo, au moins le temps de la construction, première étape incontournable. Car il est bien là question de construire façon "Do it Yourself" avant d'associer sa réalisation à un mini-jeu dont elle sera un élément phare. Le kit comporte plusieurs fiches en carton prédécoupées pour chaque Toy-Con à construire (de 1 à 7 plaques par construction). Sur chaque fiche, il va falloir retirer les pièces prédécoupées, les plier, les assembler et, pour les plus créatifs, les décorer afin de pouvoir jouer.


Première bonne surprise : tout est particulièrement bien indiqué par le logiciel de jeu que vous avez préalablement inséré dans la Switch et qui détaille chaque étape de construction. Un peu trop parfois mais cela s'adresse aussi aux plus jeunes. Temps annoncés pour la construction des Toy-Con : de 10 minutes à près de 3h30. A titre d'exemples, il nous a fallu moins de 10 minutes pour le robot, 1h20 pour la canne à pêche et 2 heures pour le piano, le tout en solitaire. Un temps à prendre en compte avant de jouer mais qui fait vraiment la sève de ce Nintendo Labo.

En vidéo

Nintendo Labo : montage du mini-robot

On retrouve ainsi le plaisir simple de la construction en carton bien réelle alliée au jeu virtuel pour ne pas oublier qu'on peut être aussi créatif manuellement. Comme nous l'avions déjà senti lors d'une première prise en main, ce Nintendo Labo rassure sur un point : la qualité du produit. C'est plutôt robuste et le carton est loin d'être aussi fragile que nous le craignions. Évidemment, plus l'enfant sera jeune, plus il faudra l'accompagner dans ses gestes qui demandent une certaine minutie (la mini-moto, les touches du piano, mettre des œillets ou des élastiques, etc.). Mais rien n'est insurmontable et, tant que la construction est faite avec doigtée, elle tient le choc. Ces travaux manuels 2.0 s'avèrent plutôt amusants et intuitifs à faire en famille. Le moindre élément de pliage est astucieusement bien pensé pour créer un élément du module final (la moulinette de la canne, l'accélérateur du kit moto, les différentes touches du piano…) et l'assemblage fait bien partie du jeu.


Nintendo a même pensé à la petite touche supplémentaire pour satisfaire tout le monde. Si les parents se verront confier la lourde tâche de placer les bandes réfléchissantes sur chaque élément le réclamant (des réflecteurs sur les touches du piano ou les modules de la maison !), les enfants pourront eux décorer, colorier, sticker chaque élément selon leur goût. La firme japonaise a même prévu un kit pour cela. Mais les feutres et autres rouleaux de scotch décoratifs feront l'affaire.

Jouer pour construire

L'ingéniosité du Nintendo Labo ne repose pas seulement sur l'idée d'avoir prédécoupé du carton pour en faire des accessoires dans lesquels glisser les manettes Joy-Con ou la console elle-même. On se sert de la moindre des fonctionnalités des manettes : les vibrations qui ont de nombreuses utilités, la caméra infrarouge de l'une d'elle qui servira aussi bien de caméra de contrôle du robot que de scan permanent pour détecter les mouvements, réfléchir la lumière et associer une note sur le piano ou une forme. Cette caméra est au cœur du fonctionnement du Nintendo Labo qui ne cesse de surprendre par ces multiples usages possibles.


Dans le multi-kit, nous nous sommes amusés avec le très simple robot qui avance grâce aux vibrations des Joy-Con, nous avons enchaîné les tours de piste avec le guidon de moto qui vibre selon le terrain et les circonstances de course sur les circuits ou les stades que vous pouvez même élaborer vous-même. La canne à pêche est d'une intelligence dans la construction du moindre petit module et dans le mini-jeu qui l'accompagne, sans doute le plus abouti des cinq. 

Vous devez aller pêcher dans les profondeurs des océans en vous adaptant aux animaux que vous allez croiser et que vous souhaitez attraper. Vous pouvez même créer et personnaliser des poissons depuis… le piano qui ne sert pas seulement à jouer de la musique avec des tonalités étranges ou à enregistrer ses créations au studio. Son système permet aussi de scanner des fiches prédécoupées qui serviront de base à des poissons de votre inspiration. Vous pouvez même le faire avec vos propres feuilles blanches au bon format. La maison permet de faire réagir et d'interagir avec un petit être qu'on va élever, faire jouer, nourrir au fur et à mesure grâce aux éléments amassés.


On avouera que, pour les plus grands, il est plus sympa de construire que de jouer car certains jeux sont plutôt réservés à une audience jeune. La canne et sa pêche en eaux profondes vont mettre la patience de chacun à rude épreuve le temps d'arriver à trouver le bon geste pour mouliner correctement et attraper de gros poissons. La moto se révèle plutôt fun. Le piano sonne bien mais on s'ennuie vite à jouer avec des miaulements ou des sons déformés. Heureusement on peut aussi en créer ou changer de mode (carte rythmique, cartes-ondes, etc.). La maison va beaucoup plaire aux nostalgiques du Tamagoshi ou aux plus jeunes.

Créer sa propre façon de jouer

Quand on vous disait que Nintendo Labo était une petite révolution à sa façon, on était un peu loin de tout en dire. Faire des accessoires en carton potentiellement recyclable, donner une nouvelle dimension aux Joy-Con, les grandes stars de la Switch, ou montrer que son service de R&D fonctionne à plein régime ne suffisaient pas. Nintendo veut aussi mettre le joueur au cœur de tout. Il y a dans Nintendo Labo une véritable volonté d'expliquer comment chaque module fonctionne, est composé. La partie "Découvrir" sert à tout décortiquer.


Et une fois que vous avez compris le fonctionnement, vous pouvez vous lancer dans l'Atelier Toy-Con, l'une des idées lumineuses du jeu. C'est LE module de créativité du Nintendo Labo. C'est là que chacun va pouvoir transformer ses Joy-Con en tout autre chose. Car l'Atelier Toy-Con permet de programmer chaque mouvement de l'une ou l'autre des manettes avec du code informatique très simplifié (nœud d'entrée, action à définir, minuteur éventuel…). Cela sera néanmoins réservé à des utilisateurs plus avancés, mais qui trouveront indéniablement là de quoi s'amuser follement et se servir de ce Nintendo Labo pour d'autres choses beaucoup plus évoluées. Les tutoriels vont fleurir et les idées ne manqueront pas pour transformer son balai en guitare, le module voiture en fusée, etc.

Nintendo Labo est sans doute la plus inattendue et brillante idée du milieu vidéoludique de ces derniers mois. Pour la première fois depuis longtemps, une console va au-delà du simple support de jeu vidéo pour offrir quelque chose de réellement novateur. Est-ce que l'intérêt dépassera celui d'un jeu immersif ? Pas certain auprès des plus vieux. Les jeunes vont cependant adorer construire et jouer. Ce Nintendo Labo a au moins le mérite de l'originalité, du produit intelligemment bien conçu et pensé pour toute la famille. Voilà un argument de plus après la conception, le catalogue qui ne cesse de s'enrichir autour des stars Mario et Zelda, les gros jeux d'éditeurs tiers qui lui font de l'œil pour ceux qui n'auraient pas encore craqué pour la petite console de Big N qui en a visiblement bien plus qu'on ne le croit sous la manette.


NINTENDO LABO – Un kit de jeu au choix (Robot Kit ou Multi-Kit 5 activités) disponible le 27 avril à partir de 60 €

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter