Salon de l'Agriculture : traite, nourriture... Des fermes de plus en plus robotisées

Salon de l'Agriculture : traite, nourriture... Des fermes de plus en plus robotisées
High-tech

Toute L'info sur

LE WE 20H

REPORTAGE - Le recours aux robots gagne du terrain dans le monde agricole. Aujourd'hui, une exploitation laitière sur dix est robotisée. L'évolution du métier tend-elle vers une agriculture sans agriculteurs ?

Robot-laveur dans les porcheries pour nettoyer les boxes des animaux, robot-désherbeur pour utiliser moins de produits chimiques dans les champs, robot promeneur pour stimuler les déplacements des volailles, robot distributeur de nourriture… : mis en service dans les années 90, 11.000 robots de toutes sortes sont déjà présents dans les fermes françaises. Et leur nombre ne cesse d’augmenter, notamment dans les exploitations laitières. Une sur 10 est robotisée. 

Cela permet notamment d’effectuer la traite des vaches sans aucune intervention humaine. La vache commence par être attirée dans la salle par de la nourriture. Le système informatique la détecte grâce à une puce installée dans l’oreille. Equipé de capteurs laser, un autre robot détecte ensuite automatiquement les mamelles pour installer l’attirail nécessaire. Outre le lait, le système en réseau récupère des centaines de données qui sont envoyées en temps réel dans une tour de contrôle installée au milieu de la salle. "On peut savoir la consommation par vache, la consommation d’aliments… Tout est piloté par ordinateur. Tous les jours, on le regarde. Ils nous alarment sur les vaches qui n’ont pas mangé toute leur ration ou qui ont une baisse de production", expliquent à TF1 les frères Menier, cogérants de la Gaec des deux rivières, dans les Côtes d’Armor. Selon eux, le dispositif leur a fait gagner trois heures de travail chaque jour ! 

Lire aussi

Au-delà de la traite, les machines gèrent également le bétail 24h/24h, elles brossent les bêtes, ramassent leurs excréments. Grâce à une application, certains agriculteurs peuvent également nourrir l’ensemble de leur troupeau avec leur mobile. "Le robot d’alimentation nous permet par exemple de mettre du stock d’alimentation du vendredi jusqu’au lundi. Il se débrouille tout seul, donc on gère notre emploi du temps comme on veut. C’est plus facile pour la vie de famille", souligne Nicolas Abiven, de la Gaec des deux rivières, dans le Finistère, dont la production de lait a doublé avec le système. 

Un système voué à se généraliser. Au point d’avoir une ferme robotisée et digitalisée à 100% dans l'avenir ? Et avec le risque d’une agriculture sans agriculteurs ? Selon une étude, 82.000 emplois agricoles pourraient disparaître dans les prochaines années. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent