VIDÉO - Salon du mobile de Barcelone : quand le nouveau smartphone de LG utilise vos... veines pour vous reconnaître !

High-tech
DirectLCI
JEUX DE PAUME - Pour vous identifier, pour contrôler certaines fonctions-clé, le nouveau smartphone du Coréen LG n'utilise ni le tactile, ni la reconnaissance de votre visage, mais votre main, vos gestes. Une première qui a été dévoilée cette semaine au MWC, le salon du mobile de Barcelone. Mais est-ce vraiment utile ?

Pas besoin de trouver le lecteur d'empreintes digitales pour vous identifier, pas même besoin de montrer votre visage face à la caméra, le nouveau G8 Thinq de LG, dévoilé cette semaine au MWC 2019, le salon du mobile de Barcelone, utilise bien la biométrie pour se déverrouiller, mais pas ces moyens que vous connaissiez déjà. Pour passer l'écran d'accueil, il vous faudra lui montrer votre paume, où la caméra ira lire la cartographie des vaisseaux sanguins qu'elle recèle, une signature biométrique qui vous est unique.


Le procédé en lui-même n'est pas nouveau, il est déjà utilisé dans certaines entreprises pour le contrôle d'accès. Et pour cause : il s'agit de l'une des plus fiables méthodes d'authentification biométrique. Impossible à tromper avec une photo ou un moulage du visage comme certains systèmes de reconnaissance faciale, ou encore avec une copie d'empreinte digitale ou un doigt coupé qui peuvent passer au travers d'un scanner d'empreinte. Les veines de votre paume sont incopiables, et même une main coupée ne passera pas la vérification. LG est le premier à l'intégrer à un smartphone, mais ce qu'il fait avec vos mains va plus loin.

Pincer pour une capture d'écran, tourner pour régler le volume

Grâce à un capteur de mouvements et à un illuminateur infrarouge placé à côté de la caméra en face avant, le smartphone peut analyser finement vos gestes, une fonction que LG a voulu mettre au service de l'interface. Approchez votre main du capteur pour l'allumer, et vous pourrez lire un média, déclencher un selfie ou passer d'une chanson à une autre. Pincez de deux doigts dans les airs pour prendre une capture d'écran ou encore mimez des doigts tournant un bouton pour régler le volume. 


C'est simple, en tout cas sur le papier. Le système est certes précis, mais exigeant, l'espace dans lequel il reconnaît les mouvements est limité, il faut parfois s'y reprendre avant que cela fonctionne vraiment, un peu frustrant, surtout quand l'interface tactile serait plus rapide. Le genre de fonctions que l'on verrait bien en revanche sur une tablette pour faire défiler les instructions ou la vidéo d'une recette de cuisine quand on a les mains mouillées ou pleines de farine.

Pas disponible chez nous ?

Si la reconnaissance de la paume est une première dans le monde mobile, l'interface gestuelle n'est pas une nouveauté. En 2013, le Galaxy S4 de Samsung permettait déjà de passer d'une chanson à une autre en "tournant la page" d'un geste. Il savait aussi mettre une vidéo en pause quand l'utilisateur ne regardait pas l'écran. Des fonctions un peu gadget, dont on n'a plus entendu parler depuis.


Reste une inconnue, sur la disponibilité du LG G8 Thinq chez nous. S'il n'a pas encore de date de lancement où que ce soit, il arrive à un moment où LG a décidé de lever le pied sur son investissement dans le mobile en France. On trouvera encore des smartphones de la marque en magasin et chez les opérateurs. Mais avec des efforts marketing limités, le constructeur se limitera à livrer les appareils qui lui seront commandés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter