VIDÉO - "Snap Map" : vos amis Snapchat peuvent vous géolocaliser, la nouvelle fonctionnalité passe mal auprès des utilisateurs

DirectLCI
NOUVEAUTÉ - "Snap Map". En une pression de doigt, Snapchat vous propose de voir où se trouvent vos amis grâce à une carte interactive. Cette nouvelle fonctionnalité est loin de faire l’unanimité auprès des internautes.

Jusqu’où ira la technologie ? Détenteurs de l’application de partages de photos Snapchat, il vous est désormais possible de repérer où se trouvent vos amis sur une carte interactive. L’idée des concepteurs est simple : favoriser le lien social. "Nous reprenons les caractéristiques d'une carte et en renversons le principe. La carte ne sert pas à voir où vous vous trouvez, mais à voir où sont vos amis et d'où ils postent leurs snaps", explique Jack Brody, responsable de ce nouveau produit. 

Le "mode fantôme" pour passer inaperçu

Mais que les utilisateurs se rassurent, plusieurs paramètres ont été installés. Ainsi, deux choix s'offrent à eux. En "mode fantôme", votre position n’est pas du tout partagée et vous n'apparaissez d'aucune manière sur la carte. Un autre mode permet de limiter la localisation à une liste restreinte d’amis. En clair, vous choisissez qui peut vous voir sur le plan. 

On est passé au niveau d'intrusion dans la vie privée puissance 1000Un internaute sur Twitter

En tout cas, cette nouveauté n'est pas passée inaperçue sur la Toile. Ce jeudi matin, le sujet était l'un des plus discutés sur Twitter. Première constation de leur part, la puissance de cette nouvelle fonctionnalité...

Une précision qui n'a pas l'air de vraiment plaire. Pourtant, rappelons que cette application permet le partage de photos éphémères entre amis. Une partie de leur vie intime donc.

Certains trouvent tout de même le moyen de peser le pour et le contre. "Vous pleurez sur snap, mais c'est pas les premiers à faire ça hein. Puis bon, vous partagez souvent où vous êtes donc ça ne change rien", s'emporte une internaute.

Snapchat a racheté le français Zenly, qui propose exactement le même service, avant de rendre publique cette fonctionnalité. Montant de l’acquisition : plus de 223 millions d'euros (250 millions de dollars).

Plus d'articles

Sur le même sujet