VIDÉO - Solar Impulse 2 : atterrissage forcé au Japon en raison de la météo

VIDÉO - Solar Impulse 2 : atterrissage forcé au Japon en raison de la météo

High-tech
DirectLCI
SCIENCE - C'est un atterrissage imprévu. L'avion solaire Solar Impulse 2 a dû se poser en urgence au Japon. Mais le voyage n'est pas terminé.

L'avion solaire Solar Impulse 2 s'est posé à Nagoya, dans le centre du Japon, ce lundi un peu avant 17h, heure française. L'escale n'était pas prévue dans les plans de vol, mais une détérioration météorologique l'a forcé à interrompre son vol vers Hawaï. 

"Traverser un front actif avec du givrage, de la pluie, des turbulences, ce n'est pas du tout prévu pour notre avion. Il vole lentement, est sensible aux turbulences, a besoin de soleil pour pouvoir recharger ses batteries", a déclaré à l'AFP le second pilote, au sol, Bertrand Piccard. 

L'étape la plus périlleuse d'un incroyable voyage

L'atterrissage s'est très bien passé. En dépit de cette étape, c'est un grand succès, ont estimé les équipes à l'atterrissage. "On n'est pas encore à Hawaï, mais on avance encore dans cette direction" a précisé le pilote suisse André Borschberg, aux manettes lors de cette étape, la plus longue de cet incroyable voyage. 

Parti le lundi 9 mars 2015 d'Abou Dhabi (Emirats arabes unis) pour un tour du monde de 5 mois sans carburant, l'avion avait décollé ce dimanche pour  son plus périlleux trajet  : la traversée du Pacifique. Le pilote devait tenir seul aux commandes pendant six jours et six nuits, avec de très brèves périodes de sommeil de 20 minutes. 

Jamais Solar Impulse 2 n'avait volé au-dessus d'un océan ni n'était resté en l'air plus de 24 heures : c'est dire si cette traversée du Pacifique sur 8.500 kilomètres reste un défi technologique et un exploit aéronautique historiques... qui restent donc à suivre. 

EN SAVOIR + 
>>
  Solar Impulse 2 : c'est parti pour un tour du monde sans carburant !
>> Notre dossier complet sur Solar Impulse 2

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter