Vie privée – Astuce Geek : comment empêcher Snapchat, Facebook, Twitter et Instagram de vous localiser

High-tech
RÉSEAU SOCIAL - "En voyage à New York pour les dix prochains jours" , "Encore une journée où je vais rester jusqu'à pas d'heure au bureau"... Sans s'en rendre compte, en partageant ce genre d'informations a priori anodines, nous révélons des indications très utiles à de potentiels cambrioleurs.

Sur son compte Instagram, la vedette américaine Kim Kardashian a pris l’habitude de partager avec ses 84 millions d'abonnés le moindre de ses faits et gestes en photos. Victime d’un vol à main armée, alors qu’elle séjournait début octobre dans un hôtel particulier du quartier de la Madeleine à Paris, la star de télé-réalité réfléchira peut-être à deux fois (ou pas) la prochaine fois avant d’étaler sa vie sur le Web. Certes, l’enquête, qui est toujours en cours, n’a pas encore déterminée si l’utilisation de ces informations avait permis de rencarder les ravisseurs, qui sont repartis tout de même avec un joli pactole de près dix millions d’euros de bijoux. Dans le but, vous l’aurez compris, de pister leur victime et de la dévaliser au moment le plus opportun. 

"Restez discrets sur les réseaux sociaux"

Ce n’est pourtant pas la première fois que le rôle des réseaux sociaux est pointé du doigt dans une affaire de cambriolage. En particulier la fonction géolocalisation. "Les escrocs ne prennent pas de vacances ! Pendant les vôtres, restez discrets sur les réseaux sociaux", rappelait en juillet dernier la Police nationale sur son compte Facebook. Un avertissement plein de bon sens, alors que les internautes sont de plus en plus nombreux à partager sur les réseaux sociaux des photos souvenirs de leurs vacances. Il existe pourtant des solutions. Voici comment procéder.

SNAPCHAT

A  la différence de ses concurrents, l’application de messagerie éphémère à succès, qui revendique 8 millions d’utilisateurs en France, ne mentionne pas le lieu de vos photos ou vidéos. Cependant, il existe une autre appli qui se nomme Geofilters for Snapchat (disponible pour iOS et Android) qui, par le biais de  "geofilters" (ou filtres géolocalisés en français), permet aux utilisateurs du réseau social de localiser et de dater leurs "snaps". 


Le but ? On  utilise ces filtres géolocalisés pour que les publications apparaissent uniquement lorsque la personne est dans une zone déterminée. Il est possible de les configurer à l'échelle d'une ville, d'un quartier, d'une rue ou d'un monument (par exemple, la Tour Eiffel à Paris), le plus souvent à l'occasion d'un événement. Le hic, c'est qu'ils indiquent aussi l'heure à laquelle vous êtes présent sur le lieu que vous avez indiqué, un anniversaire ou un mariage par exemple.

 

Comment faire ?

Pour remédier à ce problème, la seule solution est de poster vos publications en utilisant le mode "avion" du téléphone. Snapchat ne permet pas à ses utilisateurs d'enregistrer leur publication en "brouillon". Une fois que vous aurez désactivé le mode avion de votre smartphone, il suffira pour les poster de cliquer sur le bouton "réessayer" des publications dont l'envoi a échoué (volontairement), comme dans l'exemple ci-dessous. Pensez simplement à respecter l'ordre initial. 

Grâce à cette astuce, il vous sera possible de publier votre "snap" une fois que vous aurez quitté le lieu de l'évènement, évitant ainsi d'indiquer à d'éventuels cambrioleurs que vous n'êtes pas chez vous. Cette technique est d'ailleurs utilisée par la plupart des célébrités dans le but d'éviter d'ameuter leurs fans quand elles se trouvent dans un lieu public.

INSTAGRAM

L'application de partage de photos ne mentionne pas l'emplacement de vos publications par défaut. Pour cela, il faut l'ajouter manuellement. Cependant, une version précédente d'Instagram localisait votre position quand il s'agissait d'une photo enregistrée au préalable dans votre téléphone, et cela même si vous n'aviez pas indiqué de lieu. Il est donc possible que vous ayez révélé accidentellement la localisation de votre maison ou celle de votre bureau, sans vous en rendre compte. 

Comment faire ?

Pour s'assurer du contraire, la première chose à faire est de jeter un oeil à la carte qui rassemble toutes vos publications sur Instagram. Pour ce faire, cliquez sur l'icône représentant un profil (en bas à droite de l'appli), puis cliquez sur l'icône "point de repère" pour afficher un plan (accessible uniquement par vous) qui indique tous les endroits où vous avez posté des photos en précisant l'endroit, en accordant une attention toute particulière aux zones près du lieu où vous vivez et travaillez. 

En cliquant sur l'image, puis sur "modifier",  il vous sera possible de retirer le lieu, ou de le changer. Histoire de mieux tromper l'ennemi. Autre solution : rendre son compte "privé". Evidemment, ce n'est pas vraiment dans l'esprit du réseau social. Mais si cela peut vous éviter d'être victime d'un cambriolage, ou de toute autre désagrément, ce n'est peut-être pas finalement une si mauvaise idée. Pour cela, allez dans le menu "Option", puis scrollez vers le bas pour actionner le bouton "Compte privé". 

FACEBOOK ET TWITTER

Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais lorsque vous partagez votre position dans une publication, elle sera mentionnée automatiquement dans celui que vous publierez par la suite.  Notons que les deux applications indiquent par défaut votre ville de résidence. Récemment, le site de Mark Zuckerberg a lancé une nouvelle fonctionnalité baptisée "Facebook Places". Elles permet aux autres utilisateurs, quels qu'ils soient et derrière lesquels peut se cacher un escroc, de savoir où vous vous trouvez grâce à votre compte Facebook. 

Pour désactiver la géolocalisation, allez dans "Paramètres du compte", puis cliquez sur 'Lieu". Ensuite, cliquez sur "Amis à proximité et décochez le bouton. Revenez en arrière et décochez la case "Historique de localisation". En ce qui concerne Twitter, évitez autant que possible de mentionner l'emplacement de votre domicile ou celui de votre bureau. Et aussi d'annoncer les dates de votre prochaine départ en vacances. Après tout, on est jamais trop prudent.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter