Vigi'Fall : le patch qui prévient des chutes

Vigi'Fall : le patch qui prévient des chutes
High-tech

TECHNOLOGIES – Dans le cadre des Grands Prix de l'innovation de la ville de Paris, metronews vous propose de découvrir des projets récompensés les années précédentes. Aujourd'hui zoom sur Vigilio une société à l'origine d'un patch destiné à prévenir les chutes des personnes âgées.

C'est un petit triangle qui peut sauver des vies. Vigi'Fall est un patch bourré d'électronique et destiné aux personnes âgées. En étant porté 24 heures sur 24, il prévient automatique d'une chute. "Le fait de le porter en permanence est un avantage par rapport aux autres systèmes de type pendentif", explique à metronews Jean-Eric Lundy, fondateur de la société Vigilio .

En cas de chute, Europ Assisance est prévenu et appelle la personne via un système d'interphone livré avec le système. "Si personne ne répond ou si la personne a besoin d'aide, le service prévient alors d'abord un voisin qui peut avoir les clés du logement, une personne de la famille et le cas échéant les pompiers", détaille le fondateur. Un service qui coûte 49 euros par mois sur un engagement de trois ans, après un premier versement de 390 euros.

Les Etats-Unis et le Japon en ligne de mire

Finaliste en 2006 des Grands prix de l'innovation de Paris, sa start-up n'avait qu'un an à l'époque. "Ce concours nous a donné une visibilité et une notoriété très utile, il a par exemple permis de convaincre certains de nos partenaires potentiels d'alors", se souvient Jean-Eric Lundy.

L'entreprise de 8 salariés a également remporté la médaille d'or du concours Lépine, mais a également été deux fois lauréate d’ Horizon 2020 , le programme européen pour la recherche et l'innovation. "Cela nous a aidés à miniaturiser le dispositif par rapport à notre première version. Aujourd'hui on travaille à la mise aux normes radio américaines pour commercialiser notre produit aux Etats-Unis", détaille le chef d'entreprise.

Une manière pour l'Union européenne de soutenir ses entreprises à l'étranger. Mais Vigilio ne l'a pas attendu pour s'attaquer à l'international en vendant sa solution en Scandinavie, en Suisse ou encore en Belgique. Avec pourquoi pas en ligne de mire le Japon : "Je reviens tout juste d'un voyage organisé là-bas par Emmanuel Macron, j'ai pu constater qu'il n'y avait pas de solution équivalente dans le pays". Un nouveau marché à prendre qui témoigne du chemin parcouru par la start-up de l'époque.

En savoir +
- Oureparer.com : arrêtez de jeter vos vieux objets ! Spideo : la recommandation de VOD concurrente de Netflix
-   Echy : l'éclairage par fibre optique qui ne coûte presque rien - Wandercraft : un exosquelette pour faire remarcher les paraplégiques
- Ornikar : le service en ligne qui veut dépoussiérer l'auto-école - Carpe Dièse : apprendre à jouer d'un instrument en restant chez soi - Buddy : de 7 à 77 ans, le robot pour toute la famille - RogerVoice : l'application qui permettra aux malentendants de téléphoner Demandez une invitation pour la cérémonie de remise des Grands prix de l'innovation

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent