Viva Tech 2016 - La box, une invention française, devenue le Saint-Graal de l'Internet moderne

Viva Tech 2016 - La box, une invention française, devenue le Saint-Graal de l'Internet moderne
High-tech

IL ÉTAIT UNE FOIS LA FRENCH TECH - Tout le monde ne le sait pas, mais la box internet a été inventée en France. A l’approche du salon dédié aux nouvelles technologies Viva Tech, qui se tiendra à Paris du 30 juin au 2 juillet, metronews revient sur cette invention made in France qui a marqué l’histoire de la technologie.

Aujourd'hui, près de plus de 22 millions de foyers ont un accès à Internet, dont une majorité par le biais d'une box internet. Et pourtant : au départ, c'était loin d'être gagné. Tout commence au début des années 2000. A cette époque, l'Internet haut débit fait son apparition avec l'arrivée du haut débit. 

Grâce à l'ADSL, il devient alors possible de faire passer l'Internet rapide, de la télévision et du téléphone à travers les vieux fils de cuivre de France Télécom. Cependant, il n'existe pas encore d'équipement pour faire marcher tout ces services simultanément.

En 2002, la Freebox ouvre le bal

Pour remédier à ce problème, un entrepreneur visionnaire du nom de Xaviel Niel, qui a fait fortune dans le Minitel rose, décide de s'envoler pour les Etats-Unis pour y trouver le saint-graal du haut débit. En vain. Il finira par rentrer en France avec la ferme intention d'inventer lui-même l'appareil en question.

EN SAVOIR + >>  Le Minitel, ancêtre d’Internet et icône du French Wild Web

C'est la naissance en octobre 2002 de la Freebox, première box (triple play) française, qui permet de surfer sur Internet, de recevoir une centaine de chaînes de télé et de téléphoner à moindres frais. Dans la foulée, Xavier Niel lance le fameux forfait Free à 29,99 euros.

La révolution des services "triple play" 

Malgré des débuts chaotiques, en raison de problèmes techniques et d'un service client déplorable, la formule finit par s'imposer. Devant le succès rencontré par la Freebox, l’ensemble des opérateurs a suivi la tendance, et se sont tous lancés dans l’offre de services "triple play".

Bye bye les forfaits à 50 ou 70 euros par mois. Incapables de s'aligner, fournisseurs d'accès de l'époque - AOL, Club Internet, Tiscali  et autres Lycos, etc. - ont peu à peu laissé la place aux opérateurs de téléphonie fixe et mobile qui deviennent alors fournisseurs d'accès triple, et même quadruple play en y ajoutant les mobiles par la suite.

Suivrons ensuite la Neufbox (2002), qui deviendra la "box de SFR", puis la Livebox d'Orange (2004), la BBox de Bouygues Telecom (2008), et un peu plus tard celle du le câblo-opérateur Numericable (2012). Au même titre que le Minitel ou la carte à puce, la box symbolise une réussite française qui a permis de faire de la France l'un des pays les mieux connectés du monde, et surtout au meilleur prix.

A LIRE AUSSI >>  Roland Moreno, génial inventeur de la carte à puce et pionnier de la French Tech

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent