Comptable, banquier... quels sont les métiers menacés par l'intelligence artificielle ?

Viva Technology
Avec
Avec
DirectLCI
BOULEVERSEMENT - Selon une étude publiée fin 2018, plus de deux millions d'actifs pourraient voir leurs emplois disparaître à cause de la révolution numérique. Les secrétaires, les comptables et les employés de banque seront les plus touchés. Mais l'intelligence artificielle, qui sera à l'honneur au salon VivaTech cette semaine, va aussi permettre la création d'autres professions.

La disparition d'un certain nombre de métiers est l'une des conséquences de la révolution numérique. Selon une étude publiée en août 2018 par le think tank Institut Sapiens, deux millions de personnes pourraient ainsi perdre leur emploi d'ici à 2050 avec l'arrivée des nouvelles technologies. 


Les comptables, les employés de banque et les secrétaires font partie des postes voués à disparaître. Leurs effectifs ont déjà diminué de façon significative avec l'avènement de la digitalisation et l'automatisation. En 30 ans, le nombre de secrétaire a ainsi fondu de 26%, les employés de banque de 38%. Quant aux comptables, leur disparition est même prévue entre 2041 et 2056. 

Une révolution digitale qui ne s'arrêtera et qui a aussi du bon. Si l'informatique provoque également la disparition de professions pénibles, aux tâches répétitives, elle permet aussi de créer un certain  nombre de nouveaux métiers comme ces experts ingénieurs chargés de gérer… les robots. 


L'intelligence artificielle devrait aussi aider à révolutionner la notion de service client et d'aider les entreprises à mieux embaucher. C'est notamment ce que propose Nabla, la star-up française star du secteur qui sera à l'honneur du 16 au 18 mai à Paris lors du salon VivaTech.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter