VivaTech 2019 : mais que vient faire Usain Bolt au salon de l'innovation ?

Viva Technology
Avec
Avec
DirectLCI
INTERVIEW - C’est la star inattendue du salon Viva Technology qui a débuté ce jeudi matin à Paris. Usain Bolt, ancienne star de l’athlétisme mondial, est là pour un projet tout aussi inattendu : le lancement de BOLT Mobility, un nouvel opérateur de trottinettes électriques en libre-service dont il est l’ambassadeur et l’un des actionnaires. Nous avons pu le rencontrer.

Qu’est-ce qui fait encore courir Usain Bolt ? Des projets à gogo. L’ancienne star de l’athlétisme mondial, multi-médaillé et homme toujours le plus rapide au monde, ne s’arrête toujours pas. Après avoir tenté le football avec plus ou moins de réussite, investi dans le champagne, il se lance désormais dans… la trottinette électrique en libre-service. 


Non, ce n’est pas une boutade pour appuyer son statut de jeune retraité des courses. Il est bel et bien l’ambassadeur d’une marque américaine lancée en 2018 et baptisée BOLT Mobility Electric Scooters. C'et aussi le nouveau nom de l’opérateur concurrent anciennement nommé Taxify. Ces deux-là ont d’ailleurs sorti les armes -et les avocats- pour s’octroyer le nom. Affaire en cours...

Reste que l’ex-sprinter y croit et veut aller vite dans le déploiement de ses engins. Quelque 450 trottinettes vont ainsi commencer à arpenter les rues parisiennes à compter de lundi prochain. Leur particularité : un look différent en aluminium, annoncé plus costaud et plus sécurisant que les 11 modèles déjà en circulation dans la capitale. “Ces opérateurs se fournissent tous chez la même entreprise chinoise. Nous, nous avons voulu un produit avec une autre philosophie et une vision sur le long terme. Si nous sommes un bon opérateur, les utilisateurs seront de plus en plus nombreux. Nous devons faire un produit de qualité”, confie Sarah Haynes, co-fondatrice et dirigeante de BOLT Mobility. 


C’est elle qui a eu l’idée d’aller soumettre le projet à Usain Bolt qui y a répondu favorablement, conscient de la complexité de se déplacer dans les villes modernes avec tous les embouteillages. Et l’importance accordée à la sécurité et à l’éco-responsabilité du produit l’a séduit.

BOLT Mobility arrive aussi en pleine semaine où la mairie de Paris a soumis un texte aux opérateurs de trottinettes en libre-service afin de leur rappeler les droits et devoirs auxquels doivent se soumettre leurs usagers, le tout avant la loi mobilité qui devrait entrer en vigueur en juillet prochain. “Nous avons rencontré les responsables et nous avons signé la charte de bonne conduite”, souligne Sarah Haynes. Sa société s’est engagée à brider la vitesse à 25 km/h avec impossibilité de la débrider. La trottinette électrique dispose d’une batterie amovible que les utilisateurs pourront embarquer chez eux pour la recharger car aucun “juicer” (ces personnes payées pour ramasser et recharger les trottinettes la nuit) n’est prévu.


Parallèlement à la présentation officielle de ce nouvel acteur dans lequel il a investi, Usain Bolt est aussi présent à VivaTech ce jeudi pour dévoiler des accessoires pour fonctionner avec cette trottinette.

Qui est le plus rapide sur 100 m : Bolt ou BOLT ?

LCI : Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’aventure BOLT Mobility de la trottinette électrique ?

Usain Bolt : Maintenant que je suis retraité, j’essaie de faire plein de choses de ma vie et de m’investir, notamment dans le business. Durant ma carrière, j’ai beaucoup voyagé, sillonné de nombreuses villes. Et j’ai vu que le trafic ne faisait qu’empirer. Des embouteillages partout, un air pollué. J’avais envie de faire quelque chose pour y remédier. L’idée d’une trottinette électrique soucieuse de l’environnement proposée par Sarah (Haynes, ndlr) m’a tout de suite séduit. Nous voulons faire quelque chose de meilleur que les trottinettes habituelles. 


Il y a déjà 11 opérateurs différents à Paris. Comment BOLT va-t-il pouvoir se différencier ?

Beaucoup de gens veulent avant tout faire de l’argent avec la location de trottinette et ne se soucient pas du tout de l’environnement. Ils font tout pour lancer le plus de trottinettes possibles sans se soucier de la sécurité des utilisateurs. Nous n'avons pas eu la volonté de se ruer sur le marché. Nous avons pris notre temps pour concevoir le produit qui réponde parfaitement aux attentes des consommateurs, comment faire pour qu’il soit éco-responsable, sécurisé, le meilleur et qu'il respecte aussi les exigences des législations. Nous pensons que les BOLT sont les meilleures et les plus sécurisées. Pour moi, la sécurité est primordiale. Un casque a notamment été dessiné spécifiquement pour se servir des trottinettes sur lesquelles nous avons aussi beaucoup travaillé l’équilibre. Même des femmes en talons aiguilles peuvent s’en servir. C’est prévu pour.

Selon vous, est-ce l’avenir de la mobilité ?

Il est important que tout le monde puisse se déplacer correctement, soit à l’heure à ses rendez-vous et puisse le faire en toute sécurité. La trottinette électrique permet de profiter de la ville. Et le design de la BOLT, avec ses renforts, sa stabilité, offre la possibilité de le faire en toute sécurité.


Les BOLT peuvent monter jusqu’à 25 km/h. Avec l'une d'elles, est-ce que j’ai une chance de vous battre sur un 100 m  ?

Euh...non ! (rires)

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter