VivaTech 2019 : malvoyance, autisme, handicap... Quand la technologie se met au service de l'accessibilité

Viva Technology

REPORTAGE - La huitième Journée mondiale de la sensibilisation à l'accessibilité a lieu ce jeudi 16 mai, premier jour de Viva Technology qui se tient jusqu'à samedi à Paris. Et le salon des innovations a aussi prouvé que la technologie était plus que jamais pour tous.

Sensibiliser à l'importance de l'accès et de l'inclusion numériques, mais aussi à la manière dont la technologie peut aider à autonomiser les personnes handicapées. Tel est le but de la Journée mondiale de la sensibilisation à l'accessibilité qui se tenait ce jeudi 16 mai. Et dans le nouveau temple de l'innovation parisien, le salon Viva Technology -qui s'est justement ouvert jeudi-, l'accès à la technologie est plus que jamais l'affaire de toutes et de tous.

Au fil des allées, il n'est donc pas rare de trouver des projets visant à offrir à une personne présentant un handicap un moyen facile de profiter des dernières innovations. Satya Nadella, le patron de Microsoft, a notamment fait de l'accessibilité de tous les produits de sa firme un mantra, une philosophie maison. Pas une innovation ne pointe le bout de son nez, pas une amélioration n'est pensée sans avoir en tête pour ses concepteurs le fait d'être utilisable par n'importe qui, quelles que soient ses possibilités, compétences ou aptitudes. "Le moindre menu de Windows, la moindre fonctionnalité de OneNote ou de la suite Office est conçue de manière verticale pour s'adapter à chacun", explique à LCI Carole Benichou, directrice de la division Office et en charge des questions d'accessibilité chez Microsoft France.

Lire aussi

Seeing AI

Ce n'est donc sans doute pas sans raison que Microsoft a innové en lançant l'an dernier la première manette adaptative pour les amateurs de jeux vidéo présentant des handicaps. L'entreprise a également initié le programme "AI for Accessibility" ("L'intelligence artificielle pour l'accessibilité") afin de concevoir des produits offrant une meilleure accessibilité aux personnes en situation de handicap. C'est  par exemple lors d'un hackathon organisé en interne que Saqib Shaikh, malvoyant, a eu l'idée de Seeing IA. "Cela permet à chaque personne malvoyante de compter sur l'IA pour comprendre ce qu'il se passe autour d'elle, qui se trouve à proximité et avec quelle humeur", nous explique-t-il. 

Seeing AI est une application gratuite sous iOS qui va permettre de scanner tout ce qui nous entoure. L'assistant vocal peut alors décrire une personne face à vous, la distance à laquelle elle se trouve et son expression (neutre, souriant, pas content). Il est même possible d'associer un visage à un nom et l'IA saura vous la reconnaître. Cela fonctionne aussi pour les objets disposant d'un code-barres qui est scanné (et la voix explique aussi comment le trouver en tournant l'objet) et narré vocalement. Conçue spécialement pour cette appli présentée en version beta sur VivaTech, l'IA parvient également à détecter un billet, à décrire tous les éléments et textes d'une photo simplement en appuyant sur des parties de l'écran.

VIRTUOZ

Virtuoz (Stand Région Occitanie) s'adresse également aux personnes malvoyantes ou à celles qui ont des problèmes pour se repérer dans l'espace, que ce soit un centre commercial, un musée ou n'importe quel bâtiment. Le concept, élaboré par la start-up toulousaine Feel Object, s'apparente à un plan tactile comprenant des éléments qui vont déclencher des informations vocales complémentaires.  "On veut que les personnes malvoyantes parviennent à comprendre leur environnement, à le 'visualiser' dans leur tête afin de pouvoir se déplacer en toute autonomie", explique la cofondatrice Céline Favy-Huin. "On fait appel au toucher et à l'ouïe pour créer une image mentale des lieux." 

Tous les détails des lieux (nombre de portes, surface du sol, etc.) sont fournis. A la personne de faire son chemin. Et une version portable de Virtuoz avec prise casque intégrée et la possibilité d'interchanger des plans verra prochainement le jour.

HOOBOX ROBOTICS

Hoobox Robotics, de son côté, a décidé de miser sur l'intelligence artificielle conçue par Intel pour équiper des fauteuils roulants. Pour les personnes qui ne peuvent plus se servir de leurs membres, il reste parfois le visage et ses expressions. Grâce à une caméra de reconnaissance faciale et un ordinateur compact connecté au fauteuil, il suffit de définir des expressions du visage accentuées (un baiser prononcé, un sourire forcé, faire les gros yeux…) pour avancer, stopper ou faire tourner l'appareil. 

L'IA d'Intel est capable, après un rapide paramétrage, d'étudier votre visage pour ne pas se tromper de "commande" si vous ne faites juste que sourire naturellement plutôt que de vouloir faire avancer votre fauteuil. C'est impressionnant et extrêmement réactif. Des hôpitaux commencent à être équipés.

HOL'AUTISME

Autre startup présente à VivaTech sur le stand de Microsoft, Hol'Autisme a décidé de mettre la réalité mixte au service des enfants et adolescents atteints de trouble du spectre autistique. A l'aide d'un casque HoloLens 2, ils vont ainsi améliorer leurs compétences sociales et motrices via des mini-expériences ludiques. Cela passe par la reconnaissance d'émotions faciales en temps réel pour améliorer sa sociabilité ou par des ballons à trouver dans l'environnement pour booster sa motricité. La réalité mixte (insertion d'éléments en hologramme dans son véritable environnement) va permettre de jouer des scènes pour mieux habituer les jeunes autistes.

FACIL'ITI

Visible sur le MediaLab de TF1, Facil'iti est une solution répondant à bon nombre de handicaps qui gênent souvent la navigation internet. Ce service sur abonnement, créé par une start-up de Limoges, permet d'adapter les sites internet partenaires à différents types de handicap. Cela passera par l'augmentation de la taille de la police pour ceux qui ont des problèmes de vue, une reconfiguration des couleurs pour les daltoniens ou toute autre adaptation de confort.

> Pour en savoir plus : Facil'Iti, la solution pour rendre tous les sites internet accessibles

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter