VivaTech 2019 : Macron tente d’apaiser les tensions face à Huawei

VivaTech 2019 : Macron tente d’apaiser les tensions face à Huawei

DÉTENTE - Interrogé ce jeudi matin sur les tensions entre Washington et Pékin sur la 5G et l'opérateur chinois Huawei lors de sa visite au salon Viva Technology, le chef de l'Etat a jugé qu’il n’était "pas approprié" de "lancer maintenant une guerre technologique ou une guerre commerciale vis-à-vis de quelque pays que ce soit".

"Tout le monde est bienvenu pour faire des affaires et créer des emplois en France". Emmanuel Macron a été jeudi matin l’un des premiers visiteurs de  VivaTech, le salon de l’innovation qui s’est ouvert pour trois jours à Paris. 

Le chef de l'Etat a commencé sa déambulation par le stand de BPIFrance, la filiale de la Caisse des dépôts chargée du financement de l'innovation. "C'est le capital humain et le capital financier qui sont la clé de cette réussite", a-t-il dit. En fin de matinée, après une rencontre avec Ja Ma, le PDG d'Alibaba Group, il a participé pendant environ une heure à un échange de questions-réponses avec des responsables de cinq start-ups créées en France ou en Europe.

Lire aussi

Entre-temps, interrogé sur les tensions entre Washington et Pékin sur la 5G et l'opérateur chinois Huawei, il a voulu apaiser la situation, en jugeant "pas approprié" de "lancer maintenant une guerre technologique ou une guerre commerciale vis-à-vis de quelque pays que ce soit". Selon lui,  "ce n'est pas le meilleur moyen" de défendre la sécurité nationale d'un pays ni de faire "baisser les tensions". "Notre perspective n'est pas de bloquer Huawei ou toute autre entreprise mais de préserver notre sécurité nationale et la souveraineté européenne", a-t-il ajouté.

Il a encore souligné que "la France et l'Europe sont pragmatiques et réalistes". "Nous voulons développer l'emploi, les affaires, l'innovation. Nous croyons à la coopération et au multilatéralisme".  "En même temps, pour la 5G, nous faisons très attention à l'accès aux technologies cœur de réseau pour préserver notre sécurité nationale", a-t-il assuré.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet vers l'ISS : la capsule Crew Dragon est en orbite autour de la Terre

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : Poutine impose 10 jours fériés en mai pour lutter contre le virus

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Lire et commenter