Voici la première fleur qui a poussé dans l'espace

High-tech
ESPACE – Après avoir réussi à faire pousser une laitue dans l'espace, les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont annoncé être parvenus à faire pousser une fleur comestible en dehors du sol terrestre. Mais pourquoi se donner tant de peine, alors qu'il existe de la nourriture lyophilisé ?

Plus les humains partiront loin de la Terre, plus ils auront besoin de faire pousser des plantes pour l'alimentation, le recyclage de l’atmosphère et les bénéfices psychologiques. La question de la nourriture est actuellement l’un des plus grands défis qui se pose à l’exploration humaine de l’espace. Et sur ce plan là, nous n'en sommes qu'au début.

Après être parvenue à faire pousser des salades dans l'espace, des scientifiques de la Station spatiale internationale (ISS) ont franchi une étape cruciale suite à l'éclosion de la première fleur à naître en dehors du sol terrestre. La fleur en question ? La zinnia (elegans) qui a notamment la particularité d'être comestible.

À la différence des robots, qui n’ont pas besoin de manger, de boire ou même de nécessairement revenir sur terre, les humains en ont besoin pour survivre . Et la perspective d’un tourisme spatial suppose d’imaginer de quelle manière nous pourrons nous alimenter dans l’espace. Et c'est justement tout l'objectif du programme "Veggie" lancé en mai 2014 par la Nasa.

La prochaine étape ? Faire pousser des tomates

"Veggie" est en réalité le nom de ce système de production expérimental développé au sein du Centre spatial Kennedy en Floride, avant d’être intégré au module Columbus de l'ISS. Cette serre munie de 132 LED rouges, 32 vertes et 32 bleues possède son propre système de chauffage et de renouvellement de l’air. De l'aération à l'engrais, en passant par l'eau, il fonctionne en toute autonomie.

La prochaine étape du programme "Veggie" ? Parvenir à faire pousser des tomates à bord de l'ISS. Et ce ne sera pas une mince affaire. En effet, l’eau dans l’espace ne circule pas de la même manière que sur Terre. Alors pourquoi se donner tant de peine, alors qu'il existe de la nourriture lyophilisé ? Au-delà des inconvénients liés à l'approvisionnement, ce type d'alimentation influencerait le moral des astronautes.

À LIRE AUSSI
>> La Nasa découvre des traces d'eau salée (VIDÉO)
>> La collection automne-hiver 2030 de la Nasa pour aller sur Mars
>> La NASA dévoile un alphabet géant vu de l'espace !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter