Voitures autonomes : la France va avoir son propre circuit d'essais

Voitures autonomes : la France va avoir son propre circuit d'essais

CONNECTE – Si on ne verra pas tout de suite des voitures autonomes circuler sur les routes françaises, les constructeurs automobiles vont en tout cas bientôt pouvoir tester leurs prototypes. La France va se doter d'ici 2018 d'un Centre d'essais dans l'Essonne.

Alors que les premières Google Car, Ford et autres Delphi circulent sur les routes californiennes et du Nevada, ou dans la fameuse Mcity, cette ville de carton-pâte qui sert de terrain d'essai au sein de l'Université de Michigan (Etats-Unis), les voitures autonomes françaises n'avaient pas de sites dédiés pour faire leurs essais. Le site Les Numériques nous apprend qu'un Centre d'Essais pour les Véhicules Autonomes (CEVA) va voir le jour en 2018. Il sera situé sur l'autodrome historique de Linas-Montlhéry (Essonne). 

Jusqu'à présent, en France, les voitures autonomes ne peuvent circuler sur routes  qu'avec un être humain derrière le volant, même s'il ne tient pas le volant.

En vidéo

La voiture autonome, entre excitation et réserves

L'UTAC-Ceram, l'organisme chargé de l'homologation de tout type de véhicule, est derrière ce projet qui a également reçu le concours de l'industrie automobile française et une aide financière de 7,4 millions d'euros. Il faut dire que Renault et Peugeot, engagés dans des programmes de voitures autonomes, ont tout intérêt à avoir un circuit d'essai à proximité, la traversée vers les Etats-Unis ou la location de circuits privés finissant par devenir onéreuses.

Peu d'informations ont filtré sur ce futur Centre d'essais. On sait juste qu'il sera ouvert à tous les constructeurs et acteurs spécialisés dans les véhicules autonomes. Et pourquoi pas donner des idées à des constructeurs étrangers, européens en tête, de venir s'installer dans le secteur.

En vidéo

Viva Technology : découvrez la Google Car

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation à son plus haut niveau depuis fin novembre

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

Lire et commenter