Vol de mobile : les fabricants s'unissent pour lutter contre ce fléau

Vol de mobile : les fabricants s'unissent pour lutter contre ce fléau

High-tech
DirectLCI
SMARTPHONE - Apple, Microsoft, Nokia, Google, Samsung, HTC, Motorola... les plus grands fabricants de portable s'unissent pour généraliser "Kill Switch" un système rendant un smartphone inopérant en cas de vol.

Vol à l'arraché, appareil dérobé dans un sac, smartphone perdu… autant de cas de figure où vous ne pensez plus qu'à une chose : faire en sorte que plus personne ne puisse utiliser votre mobile ni accéder à vos données . Un problème que les fabricants ont déjà pris en compte depuis quelques années, mais chacun à leur manière. Les principaux constructeurs (Google, Samsung Apple, Microsoft, Nokia, HTC, Motorola…) ont fait savoir qu'ils venaient de s'entendre pour uniformiser une technologie antivol qui serait utilisée par tous.

Cette décision fait suite à la volonté de plusieurs Etats américains d'imposer aux fabricants un système antivol de désactivation à distance des terminaux en cas de perte ou de vol. Après des mois de lobbying des différents acteurs, plutôt opposés à une technologie commune à tous, ils ont finalement plié. Le système de type "Kill Switch" (bouton de panique, en anglais) va devenir la norme et pourrait entrer en vigueur en juillet de l'année prochaine.

Une fonction plusieurs options

La CTIA, l'Agence Internationale pour les technologies sans fil, a en effet annoncé mardi 15 avril qu'elle lançait son programme "Engagement volontaire de lutte contre le vol de smartphone". Concrètement, "Kill Switch" permet d'interdire toute intrusion dans le téléphone par une autre personne que le possesseur officiel, rend possible le blocage à distance de l'appareil, interdit la réactivation mais autorise cependant son propriétaire à tout effacer ou alors retrouver toutes ses données au cas où il récupérerait son smartphone.

Un système universel, donc, mais qui pourrait présenter un désavantage : en cas de piratage de cette technologie, des personnes malintentionnées pourraient transformer une flopée de téléphones en simples "briques" absolument inutilisables.

A lire aussi :
Vols de portables : plus d'un demi-million de victimes par an mais ça s'améliore Astuce geek : que faire en cas de vol de portable ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter