Vous allez pouvoir ajouter de la musique dans vos photos et vidéos Facebook

High-tech
DirectLCI
NOUVEAUTÉ – Le réseau social a annoncé l’arrivée prochaine de la musique sur les vidéos et les photos postées par les utilisateurs. Facebook a commencé à négocier avec les labels pour autoriser l’ajout de morceaux populaires.

Nombreux sont ceux qui ont vu leurs vidéos publiées sur Facebook refusées car elles intégraient de la musique pour les égayer. Cela va bientôt être du passé. Facebook testerait en effet une fonctionnalité permettant d’ajouter des stickers musicaux à ses vidéos, mais aussi ses photos, annonce le site Engadget.


Instagram a lancé cette possibilité il y a quelques mois et sa maison-mère s’en empare donc à son tour. Pour y parvenir, Facebook n’a pas changé de position, prise jadis sous la pression des labels musicaux, en ouvrant les vannes. La firme de Mark Zuckerberg négocie simplement âprement depuis quelques temps avec l’industrie pour utiliser les morceaux les plus populaires. Universal ou encore la SACEM ont donné leur accord pour l’utilisation de quelques titres. A noter que Facebook a déjà appliqué ce dispositif ) sa fonctionnalité de leap sync apparu récemment pour concurrencer Musical.ly (devenu entretemps Tik Tok).

De la musique aussi à disposition pour les vidéos à 360°

Le futur principe de fonctionnement ? Les utilisateurs ajouteront des morceaux à leurs compositions vidéo (même à 360°) ou photo par le biais de stickers musicaux à choisir, comme dans les stories d’Instagram. Cela fonctionnera d’ailleurs dans les stories de Facebook et dans votre fil d’actualité.  Il suffira de prendre ou charger une photo et de lui ajouter un autocollant musical. Le titre et le nom de l’artiste apparaîtront également sur la photo ou la vidéo.


Par l’ajout de musique, Facebook entend "ajouter du contexte" et permettre à chacun "de s’exprimer de manière créative", explique Maya Patterson, en charge du produit Facebook Stories, à Engadget. Facebook espère surtout relancer le taux d’engagement des publications et doper ainsi le dynamisme de son réseau social en perte de vitesse depuis l’affaire Cambridge Analytica.


La nouvelle fonctionnalité devrait être déployée à compter de la semaine prochaine à un petit groupe d’utilisateurs, sans doute aux Etats-Unis prioritairement, avant un lancement mondial très rapide.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter