"Vous avez été en contact avec une personne testée positive au Covid-19" : attention aux arnaques sur les smartphones

Des agents de la DGCCRF ont découvert des sites proposant de faux tests du Covid-19. Le gouvernement a mis en ligne la plateforme SignalConso pour inciter les internautes à reporter ce genre d'escroquerie.
High-tech

MÉFIEZ-VOUS ! - La crise sanitaire liée à la pandémie est perçue comme une opportunité par les pirates informatiques qui jouent sur les craintes et les angoisses des citoyens pour les piéger. Attention donc si vous recevez des messages liés au Covid-19 sur votre téléphone.

A l’approche de la levée du confinement, profitant de l’inquiétude qui règne au sein de la population, les pirates informatiques agissent, multipliant fraudes et arnaques sur le web, notamment à travers la pratique de l’hameçonnage (ou "phishing" en anglais), particulièrement lucrative. Pour rappel, cette technique consiste à "piéger" une personne en le poussant à cliquer sur un lien dans le but d’installer un logiciel malveillant sur son appareil ou de collecter ses informations personnelles. 

Lire aussi

"Avec la pandémie, les pirates informatiques ont un appât magique. Ils profitent des peurs générées par le Covid-19 pour adapter des techniques de fraude bien connues, en capitalisant sur les angoisses et les craintes des citoyens", explique à LCI Gérôme Billois, expert en sécurité informatique au sein du cabinet Wavestone. Chez nos voisins britanniques, une vaste campagne d'hameçonnage est ainsi menée actuellement.

Il faut s’attendre à ce que ce type de campagne d’hameçonnage arrive bientôt en France.- Gérôme Billois, expert en sécurité informatique.

Le scénario est plutôt bien ficelé : un message contenant un lien malveillant est envoyé directement sur le téléphone. Celui-ci prétexte alerter son utilisateur qu’il a été en contact avec une personne infectée par le Covid-19. Pour en savoir plus, l'utilisateur est invité à se rendre sur un site web. En réalité, il s’agit d’une arnaque visant à collecter ses données personnelles. "Il faut s’attendre à ce que ce type de campagne d’hameçonnage arrive bientôt en France", prévient Gérôme Billois. 

Toute l'info sur

Nos conseils face au confinement

Consultation psy #28 - Ne pas se toucher, ce n’est pas humain !Consultation psy 27 - Travail, logement, conjoint... Vous avez envie de tout changer ? C'est normalConsultation psy#26 : que faire face à "la peur du déconfinement" ?

Spams, hameçonnages, logiciels malveillants, etc.. Depuis le début de la pandémie, la plateforme gouvernementale Cybermalveillance appelle donc les utilisateurs à "redoubler d’attention pour ne pas tomber dans (les) pièges" des cybercriminels, notamment en se méfiant des messages et appels téléphoniques d'origine inconnue ou en étant attentif aux fausses commandes et aux modifications de virements bancaires frauduleux.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent