Vous pouvez (re)jouer à Tomb Raider depuis votre navigateur web, voici comment

High-tech
DirectLCI
JEU VIDÉO - Vingt-et-un ans après l’arrivée de Lara Croft sur PlayStation, une communauté de fans s’est lancée dans un projet dingue : reconstruire le Tomb Raider de 1996 et le rendre disponible gratuitement sur le Web. Pour le plus grand bonheur des fans de la première heure.

Pas besoin d'être un hardcore gamer pour connaître Lara Croft, cette Indiana Jones au féminin, héroïne du jeu vidéo Tomb Raider. Alors que l’éditeur nippon Square Enix planche certainement déjà sur le prochain volet, un collectif de fans nommé "OpenTomb" a eu la bonne idée de recréer un des niveaux du tout premier opus de la saga, sorti en 1996, afin d’y jouer depuis un navigateur web.


L’occasion de faire à nouveau vibrer la fibre nostalgique des fans de l'audacieuse archéologue britannique. Dans cet épisode, Lara Croft commence son aventure dans les ruines d’un temple au Pérou, à la recherche d’un artefact. Pour mener à bien cette quête, vous devez affronter des meutes de loups, des hordes de chauve-souris et quelques grizzlis, qui tenteront de vous barrer le chemin.

Les développeurs n’ayant pas réussi à mettre la main sur le code source original du jeu, OpenTomb a dû tout reconstruire intégralement, y compris le moteur graphique. Parmi les nouveautés, la présence d’une vue à la première personne. En manière de jouabilité, contrairement à la version originale, le jeu n’est pas bloqué à 30 images par seconde, ce qui limite grandement le lag. Le projet n’étant pas tout à fait abouti, des bugs graphiques viennent parfois perturber l’expérience.


Les contrôles ne sont pas paramétrables, mais peuvent s'effectuer soit au clavier, soit à l'aide d'une manette Xbox 360 ou Xbox One. Elle sera automatiquement reconnue, aucune manipulation particulière n'est requise. Si vous optez pour le duo clavier-souris, on vous recommande fortement de basculer en mode QWERTY.  Pour y jouer, il suffit de vous rendre sur l'adresse suivante :  http://xproger.info/projects/OpenLara/ (Chrome ou FireFox).

Un projet cool, mais pas vraiment légal !

Les développeurs de cette version pirate disponible en open-source, baptisée "OpenLara", ont annoncé que d’autres niveaux seront ajoutés prochainement. Reste toutefois la question de la légalité d’un tel projet, même si ses concepteurs affirment ne vouloir en tirer "aucun intérêt commercial". En effet, le droit d'auteur ne s'épuise qu'après 70 ans au titre des droits patrimoniaux. Or, Tomb Raider n'a qu'un peu plus de vingt ans et n'appartient donc pas au domaine public.


L'avenir du projet OpenTomb dépendra donc du bon vouloir de l'éditeur nippon. Sachez néanmoins que vous pourrez toujours rejouer à ce premier opus de Tomb Raider avec un smartphone (iOS et Android, 0,99 euros) , en optant pour le remake officiel qui a été lancé l'an dernier à l'occasion du vingtième anniversaire de la saga.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter