Watch Dogs : un GTA à la française

High-tech
DirectLCI
JEUX VIDEO - Attendu depuis plus d'un an par tous les amateurs de jeux vidéo, Watch Dogs débarque enfin. Un titre à la hauteur de nos espérances et qui rappelle l'esprit de GTA 5.

Initialement prévu pour le lancement de la PlayStation 4 en novembre dernier, WatchDogs, la nouvelle superproduction d'Ubisoft a pris son temps. Mais autant le dire d'emblée : le jeu en valait la chandelle. Et comme on a coutume de le dire dans le microcosme du jeu vidéo "mieux vaut un bon jeu en retard qu'un mauvais jeu à l'heure".

Watch Dogs, c'est un peu le GTA 5 made in France (même si les studios de l'éditeur français sont principalement basés au Canada). Un titre ambitieux aux influences multiples qui propose une très grande variété de missions et de styles de jeux de la course-poursuite en passant par le poker ou le trip psychédélique déjanté. On retrouve dans ce Watch Dogs, outre du GTA 5, une bonne dose de Driver ou encore d'Assassin's Creed, le tout saupoudré d'Heavy Rain pour l'atmosphère et la tonalité du scénario. Une histoire centrale dans ce jeu d'action high-tech où tout semble possible.

Hacking mode d'emploi

Aiden Pearce est un hacker virtuose. Mais ses exploits ont causé la perte de certains de ses proches. Alors que son passé le rattrape, Aiden va tout faire pour protéger les siens et tenter d’arrêter ceux qui les menacent. Propulsé en plein cœur d'une Chicago reconstituée pour l'occasion, le joueur va alors traquer ses ennemis. Piratage de téléphones mobiles, de distributeurs de billets, de feux de circulation ou bien encore de lignes de métro, rien n'arrête le talentueux hacker.

Une démonstration fictive qui pose de nombreuses interrogations et nous renvoie à nos peurs (protection de nos données et de nos vies privées). Une véritable illustration ludique et intelligente des polémiques autour de l'empreinte numérique de chacun et de l'espace de liberté qui ne cesse de se réduire à mesure que la technologie progresse.

La tendance des "mondes ouverts"

Watch Dogs, c'est tout cela à la fois. Un jeu vidéo malin, graphiquement riche, passionnant qui au-delà des questionnements posés en filigrane, invite le joueur à explorer sur un rythme effréné une Chicago vivante et animée. C'est aussi le pari des jeux en monde dits "ouverts".

Définitivement une grande tendance sur les consoles de nouvelle génération. Metal Gear Solid V Phantom Pain, L'ombre de Mordor ou le prochain Batman Arkham Knight devraient en faire la brillante démonstration. Mais même si ce Watch Dogs ouvre le bal, il le fait incontestablement d'une superbe manière. Une vraie belle réussite.

Un jeu PC, Xbox 360, Xbox One, PS3 et PS4 vendu entre 45 et 60 euros selon les versions.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter