WhatsApp Gold, l'appli "exclusive" qui cache une escroquerie

High-tech
ARNAQUE - En Grande-Bretagne, un certain nombre d’utilisateurs de WhatsApp se sont fait piéger par des escrocs utilisant le nom de l’application de messagerie à des fins frauduleuses. Si aucun cas n’a été déclaré en France, rien ne dit que cette escroquerie ne va pas s’exporter de notre côté de la Manche dans les jours qui viennent.

Plusieurs milliers d’utilisateurs crédules de WhatsApp ont été bernés après avoir téléchargé sa version "Gold", une extension prétendument "exclusive" de l’application de messagerie derrière laquelle se cache, en réalité, un logiciel malveillant qui infecte les smartphones. Nombre d’entre eux ont rapporté avoir reçu un message en anglais via l’application, qui vous propose via un lien de vous rendre sur le site "goldenversion.com" pour activer ce nouveau service, soi-disant "premium".

Comment se passe l’escroquerie
Histoire de vous pousser à cliquer, les hackers font miroiter aux utilisateurs tout un tas de nouvelles fonctionnalités, comme "envoyer plusieurs centaines de messages en un clic, bénéficier de nouveaux emojis, ajouter la fonction appels vidéo ou bien encore des améliorations en matière de sécurité", détaille The Independent . Avant d’expliquer dans le message que seules des célébrités y avaient accès, jusqu'à présent. Totalement absurde, mais plutôt "vendeur", vous en conviendrez.

 Quid de la situation en France ?
Pour l’heure, aucune victime ne s’est déclarée dans l’Hexagone. Toutefois, si vous avez vu passer ce message, nous vous invitons à nous en informer dans les commentaires. Il semble, en effet, que les hackers aient choisi de cibler en priorité la Grande-Bretagne. Mais rien ne dit que cette escroquerie ne va pas s’exporter d’outre-Manche dans les jours qui viennent. Ne serait-ce qu’à titre de précaution, nous avons donc souhaité faire la lumière sur cette arnaque, et ainsi vous éviter de vous faire bêtement "pigeonner" !

► Ce que vous risquez en cliquant
Lorsque l’utilisateur clique sur le lien pour activer ce nouveau service et télécharger cette fausse mise à jour, un logiciel malveillant se niche automatiquement dans son mobile. Ce dernier pourrait notamment permettre aux hackers qui se cachent derrière cette escroquerie de dérober vos données ou bien encore être utilisé pour vous suivre grâce à la géolocalisation de votre smartphone.

Ce n’est pas la première fois que l’application de messagerie WhatsApp est détournée à des fins frauduleuses. Récemment, une arnaque du même type sous le nom de "WhatsApp Plus" avait touché plusieurs centaines de personnes au Royaume-Uni : les utilisateurs s’étaient vus être bannis de l’application officielle. Sur son blog, l’application de messagerie, propriété de Facebook depuis 2014, indique que "WhatsApp Plus est une application qui n'a pas été développée par WhatsApp, et qu’elle n’est donc pas autorisée". En cas de piratage, la procédure pour réactiver son compte consiste à cliquer sur un lien, en vous rendant sur cette page . Alors, soyez prudents !

A LIRE AUSSI
>> Vaste arnaque aux SMS frauduleux : une nouvelle équipe démantelée à Nice
>> Arnaque au numéro surtaxé : maintenant, c'est en pleine nuit qu'on vous hameçonne
>> Arnaque aux Monique : le piège pour soutirer leur numéro de carte bancaire
>> Arnaque : attention, des pirates se font passer pour Microsoft

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter