WhatsApp : quand Facebook rachète 19 milliards une application qui... tombe en panne

WhatsApp : quand Facebook rachète 19 milliards une application qui... tombe en panne

High-tech
DirectLCI
MESSAGERIE - Quatre heures de panne pour l'application de messagerie la plus chère du monde, c'est la rançon de la gloire pour WhatsApp, dont les serveurs n'ont pas résisté à un trop grand nombre d'inscriptions.

Seulement 72 heures après son rachat par Facebook, l'application de communication mobile WhatsApp est tombée en panne. Impossible de se connecter au service et d'envoyer des messages à ses contacts ce week-end. Une panne au niveau mondial de presque 4 heures (210 minutes) pour l'application qui a coûté la modique somme de 19 milliards de dollars au géant des réseaux sociaux . Ça jette un froid.

Victime de son succès

Sur le compte Twitter de l'application, on pouvait lire ce message "Désolé nous avons actuellement des problèmes de serveur. Nous espérons que tout va repartir sous peu". Puis, samedi vers minuit "Les services de WhatsApp ont été rétablis. Désolé pour le temps d'arrêt". Mais pour le site spécialisé Tech Crunch, très connu outre atlantique, cette panne est plutôt une bonne nouvelle pour Mark Zuckerberg, le patron de Facebook.

En effet, c'est le trop grand nombre de connexions qui aurait "planté" WhatsApp . "En réalité, il est probable que l'annonce de l'acquisition par Facebook de WhatsApp pour 19 milliards de dollars, mercredi dernier, a entraîné une flambée des inscriptions et de l'utilisation de ses services, et a surchargé ses serveurs."

Une panne "de succès", qui a profité à un concurrent de WhatsApp. Telegram Messenger revendique en effet 100 nouveaux utilisateurs par seconde au moment de la panne, et 1,8 million d'inscriptions uniquement pour la journée de samedi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter