WhatsApp renforce la sécurité de sa messagerie

WhatsApp renforce la sécurité de sa messagerie
High-tech

SÉCURITÉ – L'application de messagerie sera désormais bien plus sécurisée. WhatsApp a annoncé le chiffrement des conversations qui ne pourront maintenant être accessibles seulement à ses participants.

Plus personne ne pourra lire vos messages sur WhatsApp. L'application, propriété de Facebook, va désormais chiffrer toutes ses communications. Concrètement, seuls les deux correspondants impliqués dans une conversation pourront lire son contenu. Ceux qui essaieront de le capter entre leurs deux smartphones n'accéderont qu'à un code chiffré.

Pour cela, WhatsApp va utiliser la technologie d' Open Whisper Systems , une société américaine spécialisée dans la sécurité informatique. Pour l'instant la fonctionnalité ne sera disponible que sur la version Android de l'application. La décision fait suite à l'affaire Prism : l'ancien employé de la NSA avait alors révélé que l'agence de renseignement américaine espionnait à grande échelle les services de messagerie.

WhatsApp corrige le tir

Depuis, les éditeurs de ce genre d'applications ont drastiquement revu leur politique. C'est notamment le cas d'Apple qui avait annoncé qu'avec l'arrivée d'iOS 8, les conversations stockées sur ses serveurs seraient entièrement chiffrées et que même la société ne pourrait pas les lire. Google lui avait alors emboîté le pas pour sa nouvelle version d'Android 5.0 Lollipop.

WhatsApp avait jusqu'à présent un important déficit de sécurité. Au début du mois de novembre, l'association américaine EFF avait réalisé un classement des messageries les plus sécurisées et l'application y figurait en très mauvaise place. Autre conséquence qui rassurera ceux qui s'inquiétaient de leur vie privée depuis le rachat par Facebook : le réseau social ne pourra lui non plus accéder à vos messages.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron va prendre la parole mercredi à 20h

Par âge, avec écoles ouvertes, local ou juste le week-end... 5 nuances de confinement

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent