WWDC 2017 : Apple agrandit son iPad et dévoile HomePod, son atout connecté pour la maison

WWDC 2017 : Apple agrandit son iPad et dévoile HomePod, son atout connecté pour la maison

ANNONCES - Si la conférence de juin reste habituellement dédiée aux annonces des iOS et autres macOS qui feront tourner les prochains iPhone, iPad et autres MacBook, la WWDC a cette fois fait la part belle à des produits. Parmi les six annonces importantes promises par Tim Cook en début de keynote, deux étaient tout particulièrement attendues : le nouvel iPad et l'arrivée d'une enceinte connectée dans la maison Apple.

Devant les 5.300 développeurs venus l'écouter religieusement, Tim Cook a donné la feuille de route d'Apple pour les prochains mois. La Worldwide Developers Conference (WWDC) est annuellement l'occasion pour la marque à la pomme de présenter ses futurs systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad, Mac, Apple TV et Apple Watch. Et 2017 n'y a pas coupé. Mais pas que. Le patron d'Apple a même profité des 2h30 de keynote pour consacrer une bonne partie à des nouveautés produits. 

Lire aussi

L'iPad Pro agrandit son écran

Il était annoncé, il a fait son entrée. L'iPad Pro de 9,7 pouces évolue et, dans un châssis quasiment identique, parvient à glisser un écran Retina de 10,5 pouces. Une prouesse visuelle réalisée en réduisant considérablement les bords de chaque côté de 40% pour entrer dans le format standard et sans modifier le poids (450 g). L'écran apporte d'ailleurs une autre innovation de taille, la technologie ProMotion qui rafraîchit plus rapidement l'affichage (120 Hz) et économise la batterie en ajustant le tout au mouvement de défilement. Cela permet à l'Apple Pencil, le stylet maison, d'être encore plus réactif (latence abaissée à 20 ms), mais aussi de réussir à lire même quand l'écran défile rapidement.

L'iPad embarque la puce A10x Fusion, des processeurs permettant au produit d'être 30% plus rapide en termes de performances et 40% graphiquement. L'iPad Pro de 12,9 pouces profite également des mêmes évolutions. Les deux modèles démarrent désormais à 64 Go de stockage et jusqu'à 256 Go. Ils supportent la charge rapide qui divise par deux le temps de chargement nécessaire. "C'est de loin l'iPad le plus puissant que nous n'ayons jamais créé", a expliqué Greg Joswiak, senior vice-président d'Apple en charge du marketing produit.

iOS 11 apporte aussi des fonctionnalités inédites pour l'iPad et notamment via l'Apple Pencil. D'un clic sur un écran éteint, Notes se lance. Vous pourrez écrire à la main dans l'appli (en ajoutant éventuellement un lignage ou un quadrillage). iOS 11 est alors capable de reconnaître l'écriture et de l'intégrer à son moteur de recherche. Notes embarque désormais la possibilité de scanner n'importe quel document. Le système d'exploitation permettra d'afficher un dock personnalisable d'applis qui peuvent s'ouvrir en multitâche ou superposés l'une sur l'autre d'un glissement vers le centre de l'écran. Grâce à App Switcher, il est aisé de basculer de l'une à l'autre. Files apparaît pour pouvoir gérer tous les fichiers de votre appareil, les glisser vers iCloud ou d'autres outils de stockage en ligne, les marquer...

Prix : à partir de 739 € pour l'iPad de 10,5 pouces, de 909 € pour celui de 12,9 pouces. Les deux iPad sont en précommande et disponibles la semaine prochaine en boutique.

Lire aussi

HomePod pour concurrencer Amazon Echo et Google Home

Apple investit la maison depuis quelques temps et vient de se donner les moyens de s'y installer un peu plus durablement. Face au succès d'Amazon Echo et Google Home, disponibles uniquement aux Etats-Unis pour le moment, la firme de Cupertino ne pouvait pas rester à la traîne. Voici donc HomePod, une enceinte connectée cylindrique de 18 centimètre qui embarque Siri et va pouvoir gérer autant la musique que vos objets connectés. Une sorte de fils illégitime d'une enceinte Sonos et d'Amazon Echo en somme.

Présentée initialement comme un objet à but essentiellement musical et au fonctionnement s'appuyant sur Apple Music, HomePod aurait bien de multiples rôles dans la maison. Comme son nom l'indique en somme (mélange de maison et de référence à l'iPod de la musique). Il mise avant tout sur sa logique qualité audio, "savoir-faire maison" depuis bien longtemps. Il peut ajuster automatiquement sa diffusion multidirectionnelle selon la spatialisation des lieux (grâce à 1 woofer et 7 tweeters) et créer du multi-room en associant plusieurs appareils. Mais la mission d'HomePod ne s'arrête pas là. Car il servira de hub central à la maison connectée en utilisant Siri comme contrôleur vocal à l'aide des six microphones intégrés. L'enceinte sera ainsi capable de répondre à vos demandes d'information (agenda, météo, questions diverses…), envoyer des messages, mais aussi de piloter vos appareils connectés via l'application Maison, même quand la musique fonctionne et que vous n'êtes pas dans la pièce. De plus, à l'aide d'un iPhone (à partir d'iPhone 5s et sous iOS 11) ou d'un iPad, vous pourrez interagir avec HomePod en étant loin de chez vous. 

D'autres informations et usages devraient être connus par la suite. HomePod est annoncé à 349 dollars pour le marché américain (qui l'accueillera en décembre quand les Français devront patienter jusqu'en 2018), en blanc ou noir.

Le retour des iMac, l'arrivée de la réalité augmentée

Du côté des autres annonces, on trouve une mise à jour attendue de la gamme MacBook et MacBook Pro, ces derniers ne datant que de novembre. Ils profitent tous de l'ajout du processeur Kaby Lake pour booster leurs performances et les rendre plus efficaces. Et en premier lieu, leur permettre de devenir acteur de la réalité virtuelle ou augmentée. Nous avons pu assister à une démonstration de SteamVR, la plateforme de contenus vidéoludiques en réalité virtuelle lancée par Steam et qui est désormais compatible avec macOS. La puissance des derniers MacBook leur permet ainsi de supporter des contenus à 360° édités sur Final Cut Pro et de les faire tourner sur un casque HTC Vive relié. Par ailleurs, Apple a présenté aux développeurs un kit de développement pour réalité augmentée baptisé ARKit qui permettra de créer du contenu. On savait que la réalité augmentée fascinait Tim Cook, venu d'ailleurs s'y essayer. Elle prend progressivement forme dans les esprits. Il ne reste plus qu'à voir apparaître les fameuses lunettes de réalité augmentée que la rumeur annone.

En plus de ses MacBook déjà disponibles et dont certains prix ont été revus à la baisse, (le MacBook Pro sans TouchBar débute à 1499 € au lieu de 1699 €) la firme de Cupertino a également signé le retour des iMac, ces écrans tout-en-un, qui arrivent en format 21,5 pouces 4K ou 27 pouces 5K équipés. Et parmi eux, un iMac Pro gris sidéral, une couleur inédite pour les iMac. 

"C'est l'iMac le plus puissant que nous ayons conçu", explique Apple. Il reprend toutes les caractéristiques de l'iMac de 27 pouces et y ajoute des processeurs jusqu'à 18-core, 22 teraflops de processeur graphique. De quoi ravir les designers 3D, créatifs, éditeurs vidéo et autres métiers artistiques qui recherchaient de la puissance pour l'animation d'aujourd'hui. Un beau cadeau attendu pour décembre qui a néanmoins un coût : 4.999 dollars (environ 4.400 euros).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Jean Castex et Olivier Véran donneront une conférence de presse à 19h

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.