WWDC 2018 : iOS 12, iPhone, iPad, MacBook, sécurité… ce qu'il faut attendre de la keynote d'Apple lundi

High-tech
DirectLCI
INTERROGATIONS – Après un millésime 2017 extrêmement fourni, la conférence des développeurs WWDC, qui débute lundi 4 juin avec une keynote, devrait être plus contenue mais toute aussi riche en nouveautés : des systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad ou encore MacBook, mais aussi un nouveau produit pour annoncer l'été. Reste à savoir lequel…

Le mois de juin venu, Apple lance son opération séduction annuelle à destination des développeurs avec la tenue de sa conférence WWDC organisée du 4 au 8 juin à San José (Californie). Que trouverez-vous à la rentrée dans votre iPhone, iPad, MacBook, Apple Watch ou Apple TV ? La keynote, qui donne le coup d'envoi ce lundi à 10h (19h00 à Paris et en direct sur notre site) devrait offrir une partie des réponses. 

iOS 12 : moins de nouveautés, plus de sécurité

Ne vous attendez pas à voir à quoi ressemblera le prochain porte-étendard floqué d'une pomme, il faudra encore patienter jusqu'en septembre. Mais le futur système d'exploitation iOS 12 va être dévoilé. iOS 11 a connu une année difficile, ponctuée de bugs en tous genres alors qu'il devait être l'OS des grands changements, notamment sur iPad. Alors pour son successeur, nul doute qu'Apple va jouer avant tout la carte de la sécurité et de la stabilité. Il y a donc peu de chances d'assister à une révolution de l'interface ou de l'ergonomie.


Parmi les attentes maintes fois répétées, FaceTime pourrait connaître quelques évolutions tant espérées près de huit ans après son lancement, et accepter enfin des appels à plusieurs. Le multi-compte utilisateurs, qui existe déjà sur Android et se fait désirer sur iOS, est peut-être enfin en approche, mais il ne devrait être réservé qu'à la tablette d'Apple. De nouveaux Animoji, ces emoji animés qui prennent vos mimiques, sont attendus grâce notamment à une amélioration de la technologie de réalité augmenté qui pourrait aussi enrichir la reconnaissance faciale Face ID de l'iPhone X et, pourquoi pas, du futur iPad Pro. On attend aussi de l'amélioration pour les notifications qui pourraient enfin être regroupées par applis et non plus chronologiquement.


Le principal chambardement pourrait concerner la NFC, technologie de connexion entre appareil à très courte distance. Plusieurs rumeurs prêtent à Tim Cook et les siens l'envie de s'ouvrir à de nouveaux horizons et de permettre ainsi d'ouvrir sa chambre d'hôtel à l'aide de son iPhone ou encore sa voiture, de se servir de son smartphone comme titre de transport, lecteur de carte, etc. Une véritable révolution pour Apple peu enclin en général à laisser des tiers trop jouer avec sa technologie.

Une vie digitale sous bonne garde

Interrogé sur la question avec humour, Siri a laissé entendre qu'il avait bien progressé et qu'on l'apprendrait lors de la WWDC. Bien que pionnier sur le marché, l'assistant vocal d'Apple a pris beaucoup de retard face à Google Assistant ou Amazon Alexa. L'enceinte connectée HomePod tiendra son succès de la capacité de Siri à répondre correctement aux ordres et interrogations pour gérer la maison comme la musique. On nous a promis qu'il serait encore plus performant, on attend donc de voir.


Parmi les rumeurs naissantes et inattendues, il y a cette "vie digitale" qui pourrait être au menu d'iOS 12. En tout cas, sa gestion. Dans l'air du temps depuis l'affaire Cambridge Analytica, le contrôle de ses données et du temps consacré à sa vie numérique pourrait figurer parmi les nouveaux menus de vos appareils.


La WWDC est aussi l'occasion de découvrir les nouveaux systèmes d'exploitation pour MacBook et iMac (macOS). La plus grande attente réside dans ce projet baptisé Marzipan et ses applications universelles qui faciliteraient grandement la vie des développeurs, plus contraints de concevoir des applis pour chaque support mais une seule et même. Et une forme de continuum pour basculer encore plus facilement une tâche d'un iPad à un MacBook. L'Apple TV n'est pas oubliée, tout comme l'Apple Watch. La première doit renforcer son rôle central dans la maison connectée made in Cupertino, sans oublier ses prérogatives télévisuelles. On pense notamment à l'ajout de l'écran partagée, du Picture in Picture (image de contrôle miniature sur l'écran) ou sa capacité à supporter la technologie Dolby Atmos. watchOS pourrait renforcer son rôle dans la santé, l'un des chevaux de bataille de Tim Cook, en ajoutant la gestion et le suivi du sommeil.

L'iPhone SE 2, cette arlésienne

L'an dernier, la keynote de la WWDC avait duré plus de 2h15. Un temps anormalement long pour l'exercice dû en grande partie à la débauche de produits présentés en plus des logiciels. Jusque-là, ce n'était ni le lieu ni l'endroit, mais Apple semble avoir revu sa copie, conscient sans doute de l'attrait qu'a désormais l'événement pour les futurs acheteurs. Reste que 2017 avait mis la barre haute avec de nouveaux iMac et iMac Pro, un iPad Pro au format inédit, un nouveau MacBook, HomePod et le tapis de recharge sans fil AirPower pour iPhone, Apple Watch et AirPods. La nouvelle fournée devrait être moins garnie, mais on n'imagine pas qu'elle soit dénuée d'intérêt. AirPower, toujours pas en vente, devrait donner des signes de vie. Mais pour le reste, c'est la grande inconnue.


On évoque pêle-mêle l'arrivée d'un nouveau MacBook Air qui devrait s'apparenter à un MacBook plus léger (son prix aussi, à moins de 1000 euros) pour servir d'entrer de gamme. On murmure depuis longtemps l'arrivée d'un iPad Pro qui ressemblerait à un iPhone X agrandi, avec FaceID et écran quasi sans bord. Mais le précédent est sorti il y a tout juste un an quand la keynote de mars avait pour objet l'iPad, mais dédié avant tout à l'éducation.


Deux autres arlésiennes seraient aussi dans les tiroirs de l'Apple Park, si tant est qu'un jour elles en sortent : l'iPhone SE 2, le successeur du smartphone à bas prix et petit format d'iPhone 5s qui avait fait fureur à son lancement en 2016. Mais depuis, plus rien ou presque. Le modèle fait encore des heureux et des adeptes qui ne seraient pas mécontents de pouvoir compter sur un modèle un peu plus puissant que l'iPhone 6s. Et que dire du Mac Pro, espéré depuis de longues années par ses fans. Apple a confirmé qu'il était bien en cours d'élaboration. Mais pour quand ? Peut-être pas cette semaine., car il se murmure aussi que, retards multiples obligeant, la WWDC pourrait revenir aux sources et se concentrer uniquement sur le software...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter