Xbox One S - Faut-il craquer pour la nouvelle console de salon de Microsoft ?

High-tech

JEU VIDEO - Avec l'absence de la future évolution de la PlayStation au salon E3 du jeu vidéo de Los Angeles, Microsoft avait le champ libre pour dévoiler sa prochaine version plus compacte de la Xbox One baptisée Xbox One S. Et celle-ci n'est pas venue seule.

Ne leur parlez pas renouvellement de console ou même de la fin d'une génération. Chez Microsoft, la Xbox One est encore bel et bien là pour durer "au-delà des générations", s'est appliqué à marteler le constructeur. Comme pour son aînée la Xbox 360 il y a quelques années, la Xbox One va accueillir une petite sœur.

Plus fine, mieux fagotée et mieux équipée, la Xbox One S (pour Slim, mince en VF) a néanmoins des arguments pour rendre jalouse. "C'est un écosystème Xbox que l'on veut mettre en place", nous explique Cédric Mimouni, directeur marketing des jeux vidéo chez Xbox. "Ce n'est pas un remplacement de console".

Dévoilée en grande pompe avant l'E3

Murmurée de longue date, la Xbox One S s'est dévoilée, lundi, lors de la conférence Xbox pré-E3, le salon du jeu vidéo organisé cette semaine à Los Angeles (14-16 juin). En l'absence de sa potentielle rivale chez PlayStation – qui a préféré se contenter d'une annonce dans la presse et ne dévoilera rien en Californie-, la nouvelle console se devait de frapper un grand coup.

Du teasing à l'écran avant le début de la conférence et une entrée en fanfare dès les premières secondes de l'événement, histoire aussi de reprendre un peu le dessus sur les réseaux sociaux face aux annonces d'Apple dans le même timing. Et une vidéo digne de la marque à la pomme en prime pour signer sa venue.

► Qu'a-t-elle de plus ?
Un peu plus de deux ans et demi après l'arrivée de la Xbox One, Microsoft comble quelques lacunes. Jugée trop encombrante, la console maigrit de 40% dans sa version S disponible uniquement en blanc robot avec un design plus élégant. Le tout aussi encombrant bloc d'alimentation est désormais intégré au châssis. Si la différence de gabarit est assez flagrante pour "la plus compacte et plus petite Xbox", l'ensemble reste néanmoins un peu épais.

Plus près de la taille de la PS4 que de celle de la WiiU. Et oubliez Kinect ! La caméra pour le contrôle gestuel n'a même plus de port à l'arrière pour se connecter. Il faudra passer par un adapteur USB pour continuer à s'en servir (gratuit si vous étiez déjà possesseur de l'appareil version Xbox One). Mais c'est surtout la présence enfin du lecteur Ultra HD Blu-Ray qui a étonné.

La Xbox One S devient ainsi seulement le troisième appareil du moment à proposer un tel lecteur 4K, aux côtés de Samsung et Panasonic. Cela aura surtout une utilité pour la vidéo en lecture comme en flux (Netflix notamment en France). Les jeux, eux, seront en HDR, avec cependant de véritables améliorations graphiques. Selon les modèles, la Xbox One S se montrera un petit peu plus puissante.

► Enfin la rétrocomptabilité !
Pour combler son retard sur la PS4 et ses 40 millions d'unités vendues, Xbox propose désormais "une famille Xbox One de consoles où aucune ne se substitue à l'autre, mais vient en parallèle." C'est donc le budget qui fera la décision. A noter que tous les jeux Xbox One sont compatibles ainsi que les accessoires.

Et l'ensemble des consoles profite de la rétrocompatibilité des jeux Xbox 360, ainsi que de la fonctionnalité "Play anywhere", annoncée lors de la conférence. Celle-ci permet de commencer un jeu sur la console et de le poursuivre sur un support tournant sous Windows 10 sans perdre sa sauvegarde, mais aussi de jouer en ligne entre personnes jouant sur une console différente (Xbox One et PC).

► Faut-il craquer ?
Si vous n'avez pas encore basculer vers la dernière génération de consoles de jeux vidéo, voici une bonne opportunité, à un prix plus bas que les PS4 et Xbox One à leur sortie en 2013. Pas d'inquiétude de voir l'effet "smartphone" avec une sortie de nouveaux produits tous les ans, assure Microsoft.

Xbox a néanmoins présenté en fin de conférence "l'avenir de la Xbox One" avec Project Scorpio, le modèle ultra-puissant (processeur 6 teraflops) avec aussi la 4K pour le jeu vidéo ou encore la réalité virtuelle native. Mais il faudra attendre la fin 2017 pour la voir arriver, à un prix très probablement supérieur.

► Prix et date de lancement
C'est l'une des surprises, le prix annoncé : à partir de 299 euros. A ce prix-là, vous n'aurez qu'un modèle avec disque dur de 500 Go (349 € pour 1 To, 399 € pour 2 To). "Mais avec la manette", nous rappelle-t-on du côté de Xbox. Et il ne faudra pas attendre bien longtemps pour s'équiper car la Xbox One S arrive dès la fin août en boutique, aux Etats-Unis comme en Europe.

A LIRE AUSSI
>> 
E3 2016 : les jeux vidéo de fin d’année à ne pas manquer (sélection +18)

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter