Grand écran, grosse autonomie ou photo magnifiée : 5 smartphones à moins de 250 €

Grand écran, grosse autonomie ou photo magnifiée : 5 smartphones à moins de 250 €
High-tech

SÉLECTION - Pas envie de vous ruiner pour un smartphone qui vous servira surtout à téléphoner et un peu à naviguer. Mais vous ne voulez pas pour autant faire de compromis sur le design, ni la qualité. On vous a trouvé cinq appareils qui vont satisfaire vos goûts, répondre à vos besoins sans trouer votre portefeuille.

Votre smartphone arrive en bout de course après des années de bons et loyaux services ? Si les iPhone X et autres Samsung Galaxy Note8 vous font de l’œil, la facture vous ferait plutôt tourner de l’œil. Surtout si vous ne pensez pas exploiter pleinement tout leur potentiel. Votre ado vous réclame aussi sans doute un smartphone pour rester en contact avec vous, mais sans avoir envie de faire dans le trop bas de gamme. Il existe aujourd’hui un marché attrayant pour des appareils mobiles entre 200 et 250 euros qui réunissent de très nombreuses qualités, que ce soit au niveau du design, de la taille d’écran ou des fonctionnalités.

Xiaomi Redmi Note 5

C’est sans doute le smartphone qui peut tuer le marché de l’entrée de gamme et même du milieu de gamme, si tant est qu’on aime les grands écrans. Le Redmi Note 5 a à peu près tout pour lui. Il propose un écran de 5,99 pouces Full HD (2160 x 1080 px), pas tout à fait bord à bord mais presque (78 % de la surface). Il est un peu plus lourd que la concurrence (180 g), mais c’est aussi parce qu'il dispose d’un châssis en métal un peu plus qualitatif que d’autres smartphones sur le créneau. Mais, sans encoche en façade, il est aussi un peu plus grand en main. A l’intérieur, c’est plus que du solide : un processeur Snapdragon 636 (l’un des plus rapides du marché), 3 à 4 Go de RAM, une batterie de 4.000 mAh et 32 ou 64 Go de stockage interne extensible via le port microSD. L’ensemble est fluide et le Redmi Note 5 va notamment plaire à tous ceux qui ont besoin d’un appareil pour de la navigation. La photo s’en tire plutôt bien avec un double capteur photo à l’arrière (12 + 5 MP) qui offre au smartphone le mode portrait avec flou à l’arrière et sauve un peu la mise en basse lumière, sans pour autant être étincelant. A l’avant, l’appareil photo affiche 13 MP. Le Redmi Note 5 profite aussi de la technologie Beautify 4.0 qui identifie les visages et propose des retouches naturelles pour magnifier les selfies ou les photos de groupe. Du côté des absences, on notera celle de l’étanchéité et du port USB-type C que Xiaomi a sacrifié pour le prix. Mais, à ce prix-là, Xiaomi affiche de légitimes ambitions et un produit qui peut satisfaire ceux qui font de l’écran et de l’autonomie leurs priorités.

Prix : à partir de 199,90 € - Disponible en Bleu Lagon, Noir et Or

Wiko View 2

En entrée de gamme, ils sont rares les smartphones à proposer un écran quasi intégral 19:9 (82% de la surface). Wiko se jette dans le bain avec son View 2 équipé d'un écran 6 pouces et d'une dalle IPS de bonne facture, sans être époustouflante (720 x 1528 px). Petite différence par rapport à la tendance générale du marché : on trouve là une encoche ronde pour héberger la caméra frontale (16 MP). L’ensemble est léger (153 g) et se prend bien en main malgré le gabarit. Le lecteur d’empreinte digitale a été positionné à l’arrière au milieu. Un capteur photo (13 MP) accompagné de son flash se situe sur la gauche à la verticale. Si la qualité de photo en basse lumière ou de nuit n’est pas extravagante, la vidéo s’avère de bonne facture (1080 p/30 ips). Le View 2 est porté par une batterie de 3.000 mAh, une puce Snapdragon 435 (et 3 Go de RAM) et tourne sous Android 8.0. Le tout est fluide pour un modèle d’entrée de gamme. A réserver à ceux qui veulent un grand écran à moindre frais.

Prix : 199 € - Disponible en noir, or ou gris métallisé

Alcatel Série 5

C'est le fer de lance des nouveaux modèles de la marque. L'Alcatel 5 mise tout sur son design soigné qui rappelle quelque peu les Xperia de Sony. Dans son design unibody métallique brossé, il est doté d'un écran IPS HD+ 5,7 pouces sans bords. Alcatel a gardé un peu plus de marge en haut, privilégiant l'absence de bord en bas. Un smartphone fin et léger agréable à prendre en main. Sous le capot, on trouve un processeur MediaTek 6750 octa-core, 3 Go de RAM et 32 de stockage. Cas rare dans cette gamme de prix, l’Alcatel 5 possède un port de charge USB Type-C. S’y ajoute une batterie de 3000 mAh avec la charge rapide. Il possède évidemment la reconnaissance faciale doublée de la reconnaissance digitale à l'arrière sous l'unique capteur photo de 12 Mpx (optimisable à 16 Mpx). Car tout a été fait pour séduire les amateurs de selfie. Le double capteur photo se situe à l'avant (13 Mpx optimisable à 16 Mpx + 5 Mpx optimisable à 8 Mpx) avec une lentille dédiée au super grand angle (120°) pour les selfies de groupe et un flash LED pour être encore plus beau. Et si l'appareil détecte plus d'un visage, il passe tout seul du mode portrait au mode grand angle. Pour parfaire le tout, l'Alcatel 5 propose un menu de retouche "Mode social" pour plus de fun avec des montages, des effets, des diaporamas, etc. Seul regret, il tourne sous Android 7.0 Nougat.

Prix : 229,99 € - Disponible en Metallic Gold ou Metallic Black

Moto G6

Ce smartphone propose un écran plutôt grand (5,7 pouces) avec une bonne définition Full HD+ (2160 x 1080 p). Pour le reste, Moto lui a injecté du sérieux pour du milieu de gamme : 3 Go de RAM et un processeur Snapdragon 450, 32 Go ou 64 Go de stockage. Il a aussi quelques atouts sérieux à faire valoir comme une batterie de 3000 mAh, une charge via port USB-type C assez rare sur cette gamme ou encore un slot pour accueillir deux cartes SIM (ou une carte microSD et une SIM). En revanche, du côté photo, si on note la présence d’un double capteur photo à l’arrière positionné dans un rond central (12 + 5 MP), c’est service minimum raisonnable pour le prix, avec le désormais traditionnel effet Bokeh proposé. À l’avant, les 8 MP sont honnêtes pour les selfies, mais pas parmi les caméras les plus ambitieuses que l’on trouve chez les concurrents. On apprécie le capteur d’empreinte à l’avant qui peut aussi faire trackpad pour vous aider à naviguer dans les menus. Finalement, l’intérêt de ce Moto G6 réside dans sa simplicité globale. Il est agréable en main avec sa forme arrondie, simple à mettre en route et à faire fonctionner. Sans chichi ni superflu. Et il est livré avec une coque transparente de protection plutôt robuste.

Prix : 239 €

Honor 9 Lite

Honor commence à se faire un nom en Europe et plus seulement auprès des Millenials. La petite sœur de la marque Huawei enchaîne les annonces de smartphone et les déclinaisons "Lite" de ses produits phares. Le Honor 10 de sortie, son prédécesseur se représente en version allégée de quelques fonctionnalités. Le Honor 9 Lite vient s’installer sous la barre des 200 euros avec, comme souvent, un produit concurrentiel. L’écran affiche 5,65 pouces en Full HD (2160 x 1080px) et a repoussé les bords latéraux, laissant de fines bandes en haut et en bas. Le Honor 9 Lite arbore donc un châssis plus compact que beaucoup d’autres modèles et il s’avère du coup un peu plus léger (moins de 150g). A l’intérieur, il embarque un processeur Kirin 659 maison, 3 Go de RAM, une batterie de 3.000 mAh et seulement 32 Go de stockage, mais avec la possibilité d’ajouter une carte microSD pour voir plus grand. Il est possible sinon d’opter pour deux cartes nano SIM. Le tout est fluide, mais ne comptez pas faire tourner des applis ou jeux mobiles trop gourmands. Côté photo, on trouve un double capteur à l’avant (13+2 MP, f/2.2) et un double capteur à l’arrière (13+2 MP, f/2.0). Un léger moins bien par rapport à son aîné, mais des performances honorables en plein jour. La force du Honor 9 Lite, c’est aussi son design dont son dos en verre avec effet miroir. Dommage qu’il ne puisse pas se targuer d’un port USB-type C pour la recharge.

Prix : 199 € - Disponible en bleu, noir et gris

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent