Grand Prix du Bourbonnais : Bold Eagle vs Timoko, round 1

DirectLCI
Dimanche prochain, l’hippodrome de Vincennes accueille la deuxième étape des EpiqE Series au trot : le Grand Prix du Bourbonnais. Ce Groupe 2 est la deuxième des quatre "B", les principales préparatoires au Prix d’Amérique Opodo, qui se disputera le 29 janvier 2017 à Vincennes.

Ils sont dix-sept au départ du Grand Prix du Bourbonnais. Ce sera l’occasion de voir s’affronter pour la première fois du meeting d’hiver 2016-2017 Bold Eagle, le gagnant du dernier Prix d’Amérique Opodo, et Timoko, le guerrier de 9 ans aux 4.265.098 € de gains dans sa carrière. Timoko est le trotteur le plus riche encore en activité. Dimanche, il a les moyens de devenir le trotteur le plus riche de l’histoire : le record appartient encore à Ready Cash – père de Bold Eagle ! – avec 4.282.300 €.


Bold Eagle, pour son retour à Vincennes Hippodrome de Paris, vient d’être battu dans le Prix Marcel Laurent. Selon son entourage, il sera mieux dimanche et, si l’objectif n’est pas ce Grand Prix du Bourbonnais, il ne doit logiquement pas sortir du podium. Bold Eagle est encore un jeune cheval, étant âgé de 5 ans. Remporter un Prix d’Amérique à cet âge là n’est pas un mince exploit mais le champion détient le record de l’épreuve : 3’12’’65 pour les 2.700 mètres, soit 1’11’’4 par kilomètre (la réduction kilométrique, qui sert de référence au trot). Pour le repérer dans un peloton, c’est facile : suivez la casaque rouge avec une toque jaune, les couleurs de son propriétaire, Pierre Pilarski. Elles vous sont familières ? C’est normal, car le propriétaire, qui se décrit comme "un marchand de frites", a fait fortune via les franchises McDonald…


Le Grand Prix du Bourbonnais n’est pas non plus un objectif en tant que tel pour Timoko. Gagnant du Grand Prix du Sud-Ouest pour sa rentrée cet automne – après rétrogradation de Bird Parker à la deuxième place -, il reste sur une troisième place dans le Gran Premio Delle Nazioni à Milan. Timoko n’a encore jamais remporté le Prix d’Amérique Opodo. En 2017, ce sera sa dernière chance d’y parvenir car il aura 10 ans et, en France, les trotteurs ne peuvent plus courir après cet âge là. Timoko est un très grand champion. Il est gagnant de treize Groupes 1 – la plus haute classification pour une course – et il est présent sur les hippodromes depuis qu’il a deux ans (âge auquel un cheval de course peut entamer sa carrière). Le pensionnaire et représentant de Richard Westerink, un Hollandais installé dans le Sud-Ouest, est un guerrier ainsi qu’un grand voyageur. Il a notamment remporté l’Elitloppet, la plus grande course scandinave, le Kymi Grand Prix en Finlande, et il s’est aussi classé deuxième de l’International Trot à Yonkers… aux États-Unis. Timoko répond toujours présent, bien qu’ayant eu des hauts et des bas dans sa carrière. Il a été victime de la maladie de Lyme, dont les chevaux peuvent ne pas se remettre, a eu des problèmes à un pied, etc. Mais il est toujours revenu au top et le public a pour lui une véritable affection, amplement méritée.

En vidéo

Grand Prix du Bourbonnais : un favori nommé Timoko

Bold Eagle et Timoko se sont déjà rencontrés à trois reprises dans le passé et le score est pour le moment de 3-0 pour Bold Eagle. Leur première confrontation a eu lieu dans le Prix d’Amérique Opodo remporté par Bold Eagle. Timoko finissait bien, mais sans pouvoir inquiéter son cadet, s’emparant de la deuxième place.


Quinze jours plus tard, Bold Eagle et Timoko se retrouvent dans le Grand Prix de France, revanche du Prix d’Amérique sur le créneau de la vitesse (2.100 mètres). Cette rencontre a été l’une des plus belles luttes du meeting d’hiver 2015-2016 de Vincennes mais, encore une fois, Timoko doit s’incliner, concluant deuxième de Bold Eagle. 


Encore quinze jours plus tard, Bold Eagle et Timoko s’affrontent dans le Grand Prix de Paris, troisième épreuve de la Triple Couronne des trotteurs (Prix d’Amérique – Grand Prix de France – Grand Prix de Paris). Le Grand Prix de Paris est le marathon des trois épreuves, disputé sur 4.150 mètres. Bold Eagle y sera battu… Mais par Lionel, nommé ainsi en hommage à Lionel Messi. Timoko, quant à lui, conclura cinquième.

Bold Eagle et Timoko sont les stars annoncées du Prix du Bourbonnais, mais ils ne courent pas seuls. Face à eux, il y a Belina Josselyn, malheureuse dans le Grand Prix de Bretagne (première EpiqE Series au trot). Elle était emmurée dans la ligne droite et s’est mise au galop, ne pouvant pas s’exprimer. On peut aussi attendre des progrès de chevaux comme Lionel et Amiral Sacha, qui n’ont pas pu se montrer dangereux dans le Grand Prix de Bretagne mais avaient besoin de renouer avec la compétition. Quatrième de cette épreuve, Bird Parker est aussi à suivre, tout comme Voltigeur de Myrt, malheureux dans le Bretagne où il s’est mis au galop, et Trebol, qui doit confirmer la belle impression qu’il a laissé dans le Grand Prix de Bretagne.


Le Grand Prix du Bourbonnais se dispute sur 2.850 mètres, soit une distance un peu plus longue que le Prix d’Amérique (2.700 mètres). Le doublé Grand Prix du Bourbonnais – Prix d’Amérique n’est pas simple à réaliser. Depuis 1980, Ourasi y est parvenu en 1985-1986 et 1986-1987, puis seulement les champions Jag de Bellouet (2004-2005) et Ready Cash (2011-2012). Ready Cash détient d’ailleurs le record de ce Grand Prix du Bourbonnais, qu’il a remporté en une réduction kilométrique de 1’12’’5.

En vidéo

Grand Prix du Bourbonnais : dimanche 11 décembre sur LCI

Les EpiqE Series au trot sont composée de sept étapes, en incluant le Prix d’Amérique Opodo et sa revanche le Grand Prix de France. Les cinq autres étapes sont qualificatives pour le Prix d’Amérique.

Après le Grand Prix de Bretagne, première étape des EpiqE Series au trot, Anna Mix, Propulsion et Princess Grif sont qualifiés pour le Prix d’Amérique. Sur ces trois chevaux, seule Princess Grif sera au départ du Grand Prix du Bourbonnais ce dimanche.


Les prochaines courses qualificatives au Grand Prix d’Amérique sont : 

- Le Grand Prix du Bourbonnais – EpiquE Series trot n°2, le 11 décembre à Vincennes

- Le Critérium Continental – EpiqE Series trot n°3 et le Prix Ténor de Beaune, le 25 décembre à Vincennes

- Le Grand Prix de Bourgogne – EpiqE Series trot n°4, le 1er janvier à Vincennes

- Le Grand Prix de Belgique – EpiqE Series trot n°5, le 15 janvier à Vincennes.


Rappelons que les trois premiers des quatre "B" (Bretagne, Bourbonnais, Bourgogne et Belgique) sont automatiquement qualifiés pour le Grand Prix d’Amérique. Le gagnant du Critérium Continental et le gagnant du Prix Ténor de Beaune le sont aussi. Via ces six épreuves, un maximum de quatorze chevaux peut en théorie être qualifié pour le Prix d’Amérique. Cette dernière épreuve accueille un maximum de dix-huit partants. Les dernières places seront donc attribuées aux chevaux non qualifiés via les préparatoires ayant obtenu le plus de gains dans leur carrière, dont 16.000 € depuis le 1er janvier 2016 et ayant couru au moins une fois depuis le 1er octobre 2016.

Plus d'articles

Lire et commenter