Achat immobilier : demandeurs d’emploi, salariés ou recruteurs, de quoi rêvent-ils ?

Immobilier

PROJET - Quelles sont les attentes immobilières des salariés, des demandeurs d'emploi et des recruteurs ? Une étude montre que les désirs changent en fait énormément en fonction des profils.

Savez-vous qu’en matière d’immobilier, nos rêves diffèrent suivant notre statut dans le monde du travail ? Que les désirs changent, selon que l'on est demandeur d’emploi, salarié ou recruteur ? C’est en tout cas ce que constatent Qapa.fr, agence d’intérim en ligne, et Bienici.com, site d’annonces immobilières, qui ont mené un sondage pour mesurer les attentes immobilières en fonction des profils. Et il semble donc que les désirs changent souvent de manière inattendue.

Apparaît d’abord une donnée cruciale, somme toute assez logique : la distance entre l'habitation et le lieu de travail qui, sur le marché de l'emploi, revêt une réelle importance. Ainsi, pour 48 % des salariés et 46 % des demandeurs d'emploi, elle est considérée comme très importante. Elle l'est encore plus pour 65 % des recruteurs qui l'estiment primordiale. 

Lire aussi

Les demandeurs d'emploi a priori plus mobiles

Mais dans le détail, le périmètre entre domicile et lieu de travail change également énormément en fonction du statut des interlocuteurs. En effet, pour 35 % des salariés, la meilleure distance se situe entre 5 et 15 km. Les personnes en recherche d’emploi sont quant à elles prêtes à se déplacer davantage : elles sont 38% à dire privilégier une distance moyenne de 30 à 50 km. Les recruteurs, eux, affichent dans leur majorité (45 %) une préférence pour une distance entre 15 et 30 km. 

Reste une tendance globale, tout de même : la grande majorité des Français rêve de devenir un jour propriétaire. Seul paradoxe, les salariés et les recruteurs semblent avoir un désir moins important puisqu'ils sont respectivement 75 % et 79 % à le déclarer contre 85 % des demandeurs d'emploi. Et forcément, tout le monde rêve... d'une maison, qui est l'habitat le plus recherché, toutes catégories confondues. A noter cependant que les personnes en activité sont également plus attirées par un appartement (31 %) alors que les demandeurs d'emploi et les recruteurs ne sont que 19 % et 16 % à vouloir opter pour cette éventualité. Quant à la localisation, les salariés et les recruteurs ont tendance à s'éloigner des villes. 34 % des salariés et 40 % des recruteurs préfèrent ainsi s'établir dans un village. De leur côté, les demandeurs d'emploi privilégient les grandes agglomérations à 49 %. 

En vidéo

Pouvoir d'achat immobilier : les villes gagnantes, les villes perdantes

Top 3 des régions

Enfin, la question " Dans quelle région voudriez-vous devenir propriétaire ? " offre des réponses assez étalées. Pour les salariés, le Top 3 concerne l'Ile-de-France avec 14 %, l'Occitanie/Pyrénées-Méditerranée et la région Paca avec 11 %. Les demandeurs d'emploi choisissent également en numéro 1 l'Ile-de-France (18 %), mais préfèrent ensuite l'Auvergne-Rhône-Alpes (12 %) puis l'Occitanie/Pyrénées-Méditerranée (10 %). Enfin, du côté des recruteurs, c'est la région Auvergne-Rhône-Alpes qui prend la tête (14 %), suivie de la Bretagne ( 13 %) et la région Paca (11 %). 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter