Airbnb : quel dédommagement pour les hôtes subissant des annulations liées à la pandémie ?

Airbnb : quel dédommagement pour les hôtes subissant des annulations liées à la pandémie ?
Immobilier

GESTE - La plateforme de location entre particuliers a annoncé ce lundi qu'elle allait débloquer 250 millions de dollars pour atténuer les pertes subies par les hôtes en raison du coronavirus. Ceux-ci toucheront 25% de la somme qu'ils auraient dû toucher pour une annulation en temps normal. Description du dispositif.

Ils ne subiront pas de pertes sèches. Les hôtes d'Airbnb vont en effet finalement recevoir 25% de la somme qu'ils auraient dû toucher pour une annulation en temps normal, et non 0 euros comme ils avaient pu le comprendre initialement. Ces personnes qui louent leurs logements à des particuliers via la plateforme font en effet face à des annulations en série depuis quelques semaines de la part de voyageurs ayant fait une croix, par la force des choses, sur leurs déplacements en raison de la pandémie de Covid-19. 

Or, elles avaient craint dans un premier temps ne pas pouvoir bénéficier de la moindre compensation. Abondant dans le sens des mesures de confinement mises en place par les autorités, la firme américaine avait en effet d'abord annoncé mi-mars que ceux qui renonceraient à leur séjour à cause de la crise sanitaire pourraient demander un remboursement intégral ou un avoir (sans frais ni retenue donc) de leurs réservations. Une décision que certains hôtes avaient mal acceptée car elle impliquait pour eux un important manque à gagner. 

Lire aussi

Le patron d'Airbnb, Brian Chesky, vient donc d'annoncer dans un second temps ce lundi 30 mars, dans un message (ici en anglais) adressé aux hôtes, qu'il allait débloquer 250 millions de dollars (soit 228 millions d'euros) pour atténuer leurs pertes causées par ces annulations  liées au coronavirus. Concrètement, voici le fonctionnement décrit dans les éléments transmis à LCI par Aribnb : 

 • Pour être couverte par le dispositif, la réservation doit avoir été effectuée au plus tard le 14 mars, avec une date d'arrivée comprise entre le 14 mars et le 31 mai 2020.

 • Les 25 % restitués à l'hôte correspondent a ce qu'il aurait reçu pour une annulation, conformément à ses conditions d'annulation (il existe différentes formules de "flexible" à "très stricte" avec des frais plus oum oins élevés). Par exemple, s'il avait dû recevoir 400 euros en temps normal dans le cadre de ses conditions d'annulation, la société lui paiera effectivement un quart de cette somme, soit 100 euros.

 • Un mail contenant plus d'informations sera envoyé début avril aux hôtes concernés par ces versements. Les modalités précises doivent donc encore être précisées.

En vidéo

Doit-on suspendre le paiement des mensualités des prêts immobiliers ?

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCes indicateurs qui incitent à l'optimisme en France

A noter en outre que la plateforme crée actuellement un fonds de 10 millions de dollars (soit 9,1 millions d'euros) à destination des "superhosts", ou super-hôtes, ces loueurs assidus et très bien notés par les voyageurs, qui auraient des difficultés à payer leurs mensualités de prêt ou de loyer à cause des effet de la crise sanitaire sur le tourisme. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent