Et si vous passiez une nuit dans votre futur logement avant de l'acheter ?

Et si vous passiez une nuit dans votre futur logement avant de l'acheter ?

DirectLCI
INÉDIT - Acheter un bien immobilier s'apparente parfois au projet de toute une vie. Alors pas question de prendre cette décision à la légère. Et comme il est souvent difficile de s’engager sur la base d’une ou deux visites, le réseau d'agences immobilières en ligne, Capifrance, a imaginé un service sans précédent : l'essai avant l'achat.

Fini les mauvaises surprises quand on vient d'acquérir un bien immobilier. Désormais, c'est juré, on ne se retrouvera plus à composer avec les enfants de l'appartement du dessus qui passent leur journée à faire du roller. Encore moins à faire usage chaque soir de boule Quiès parce que le café à 100 mètres de la maison ferme ses portes à 3 heures du matin. 


Depuis un an, on peut en effet essayer le logement que l'on convoite avant de l'acheter. Tout comme on peut tester sa future voiture ou d'autres produits de consommation. Un concept totalement inédit en Europe que l'on doit au réseau d'annonces en ligne Capifrance. Le principe est simple : si vous craquez pour un logement mais que vous avez besoin de conforter votre décision d'achat, vous avez la possibilité d'y séjourner durant une demi-journée, voire 24 heures avec une nuit sur place, selon l'accord et les disponibilités du vendeur.

Des transactions plus rapides

"Les propriétaires y ont vite trouvé leur intérêt, notamment quand il s'agit de lever les doutes lorsque le logement est situé dans une zone très habitée, près d'une voie de chemin de fer ou d'un bar...", explique un conseiller Capifrance qui souligne que parfois le simple fait de mettre son bien "à l'essai" suffit à rassurer les acquéreurs potentiels. 


Du côté des acheteurs, même constat : "On a pu passer une après-midi entière dans notre futur appartement et vérifier la qualité de la rénovation", témoigne un couple dans l'Allier. Le tout, sans pression de l'agent ou du propriétaire. Le succès est donc au rendez-vous. Voyez plutôt : sur les 2443 biens "à l'essai" depuis novembre 2016, 855 ont été vendus (631 appartements et 224 maisons). Et cerise sur le gâteau, alors que l'on met en moyenne 91 jours avant d'acheter son appartement ou sa maison, grâce à ce service, les transactions se font désormais en 33 jours. 

En vidéo

Ce que prévoit le gouvernement pour accélérer les transactions immobilières

Pas question d’avoir des personnes qui viennent uniquement pour profiter gracieusement durant une nuit d’une villa sur la côte.Directeur général de Capifrance

"Dans tous les cas de figure, rester sur place au moins quelques heures, cela change tout. Car dans une vente classique, on doit généralement se décider sur une impression de quelques minutes seulement", précise Philippe Buyens, directeur général de Capifrance. "Mais attention, pas question d'avoir des personnes qui viennent uniquement pour profiter gracieusement durant une nuit d'une villa sur la côte", s'amuse-t-il précisant que ces essais "ne concernent que les clients ayant effectué une première visite et que l'agent commercial a identifié comme étant en capacité de financer le bien immobilier convoité".


Et pour toujours mieux répondre aux attentes des propriétaires comme des futurs acquéreurs, Capifrance lance un nouveau service "Les Préventes" permettant de tester l'intérêt d'un bien avant la mise en vente et de vérifier la pertinence du prix de vente attendu. Les vendeurs peuvent ainsi mettre leur bien en prévente sur un site web dédié, gratuitement et sans engagement pendant 30 jours. De leurs côtés, les acheteurs intéressés par ce bien ont la possibilité de le mettre en favori et ainsi d'être avertis en priorité une fois la mise en vente effective. 

Plus d'articles

Lire et commenter