Immobilier : à Paris, le prix moyen au mètre carré franchit pour la première fois la barre des 11.000 euros !

Paris

RECORD - Ils n'en finissent plus de monter : les prix de l'immobilier parisien dépassent désormais les 11.000 euros/m² en moyenne, avec d'importantes disparités d'un arrondissement à l'autre, selon les statistiques du Baromètre LPI-SeLoger dévoilées ce mardi. En cause : cinq années de flambée des prix, malgré un ralentissement de la hausse ces derniers mois.

Leur moyenne s'élève désormais précisément à 11.014 euros/m². Les prix de l'immobilier dans la capitale n'en finissent pas de monter, selon les statistiques issues du dernier Baromètre LPI/SeLoger dévoilées ce mardi 10 mars et portant sur le mois de février. Ce nouveau record est le résultat de cinq années de flambée du prix de la pierre parisienne, qui a augmenté de 31%  entre 2015 et 2020. Le mètre carré s'achetait en effet à "seulement" 8.378 euros à l'époque.  

Pas sûr que cela rassure les futurs acheteurs mais cette "hausse des prix ralentit toujours", constate pourtant Michel Mouillart, porte-parole de cette étude mensuelle.  Elle se chiffre ainsi actuellement à 5,4 % sur un an, contre 5,7 % dans le précédent baromètre et 5,8 % dans celui d’avant.  Autrement dit, les prix continuent bel et bien de monter mais... moins vite. 

Lire aussi

Tous les arrondissements ne sont bien sûr pas logés à la même enseigne. Ainsi, dans onze d'entre eux, cette barre des 11.000 euros est d'ores et déjà dépassée : 

• 7e : 13.991 euros/m²

• 6e : 13.477 euros/m²

• 8e : 12.719 euros/m²

• 16e : 12.444 euros/m²

• 4e : 12.226 euros/m²

• 5e : 11.693 euros/m²

• 3e : 11.529 euros/m²

• 17e: 11 386 euros/m²

• 1er : 11.265 euros/m²

• 2e : 11.109 euros/m²

• 9e : 11.026 euros/m²

À l'autre extrémité, le 19e affiche un prix moyen à 7.998 euros/m². C'est le seul arrondissement à moins de 8.000 euros. 

En vidéo

Immobilier : pourquoi il est plus difficile d'obtenir un prêt en 2020

À noter que les prix du Baromètre LPI-SeLoger se réfèrent au montant à la signature du compromis de vente (qui donnent généralement lieu à un achat définitif trois mois plus tard). Les notaires, qui s'appuient quant à eux sur l'acte définitif de vente, tablent sur un prix de 10.560 euros en avril. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Eurovision Junior : Valentina, la candidate française, remporte le concours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Etats-Unis : le mystérieux monolithe de métal découvert dans le désert a disparu

Lire et commenter