Immobilier : budget, âge... voici le portrait-robot de l'acheteur francilien

Immobilier

PSYCHOLOGIE - Alors que les prix s'emballent en Ile-de-France, la tension gagne les acquéreurs, selon une étude issue de l'Observatoire Logic-Immo du Moral immobilier. Budget, âge, motivation... voici à quoi ressemble l'acheteur francilien.

Ce qui peut être une bonne nouvelle pour les vendeurs l'est moins pour les acheteurs. Les prix de l'immobilier sont en surchauffe en Ile-de-France. Ils ont en effet bondi de 3,9% au premier trimestre 2019 par rapport au premier trimestre 2018, selon les indices Notaires-Insee. Une envolée dont les principaux intéressés ont bien conscience, selon la dernière étude de l'Observatoire Logic-Immo du Moral immobilier, publiée mercredi 22 mai. 

"40% des acheteurs en Ile-de-France pensent que les prix vont augmenter dans les six prochains mois [...] et 29% pensent que les biens qui les intéressent partent trop vite. La tension immobilière est palpable sur le moral des acquéreurs en Ile-de-France", indiquent les auteurs de l'enquête. 

Lire aussi

Dans ce contexte propre à la région parisienne, le profil de l'acquéreur francilien se démarque de celui de l'ensemble de la France. Voici son portrait-robot dressé dans cette étude de Logic-Immo :

• Il appartient aux catégories socio-professionnelles supérieures : 64% sont des CSP+ (contre 49% pour l'ensemble).

• Il a entre 35 et 49 ans : 47% sont dans cette tranche d'âge (contre 36% pour l'ensemble).

• Il a un budget élevé : 39% recherchent un bien à 400.000 euros ou davantage  (contre 17% pour l'ensemble) pour acheter dans 52% des cas un appartement (contre 42% pour l'ensemble).

• Il cherche un logement ou un environnement plus adapté : 39% invoquent cette motivation (contre 34% pour l'ensemble). 

Plus précisément, compte tenu des enjeux liés à leur projet, 49% se disent très attentifs à l’environnement du bien (contre 39% pour l'ensemble).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter