Immobilier : les notaires confirment la hausse record des prix à Paris, les 9.000 euros par m² bientôt atteints

Immobilier : les notaires confirment la hausse record des prix à Paris, les 9.000 euros par m² bientôt atteints

DirectLCI
FLAMBÉE - La chambre des notaires d'Ile-de-France a confirmé jeudi une hausse de 7.8% des prix sur un an dans la capitale. La tendance devrait s'accentuer début 2018, avec des prix au mètre carré atteignant 9.200 euros en moyenne.

La flambée des prix ne semble pas devoir s'interrompre à Paris. Selon le bilan publié jeudi par la Chambre des notaires d'Ile-de-France, la hausse annuelle a atteint 7.8% dans la capitale au troisième trimestre 2017, avec un prix moyen au mètre carré atteignant 8.940 euros. Surtout, les projections anticipent une accélération de cette tendance au début de l'année 2018. Les professionnels l'expliquent par "une forte demande combinée à un manque d'offre".


En janvier, la hausse en rythme annuelle pourrait donc atteindre 10%, et le prix moyen au mètre carré, frôler les 9.200 euros, ce qui constituerait un record historique dans la capitale. 

En vidéo

Ce que prévoit le gouvernement pour accélérer les transactions immobilières

Une hausse presque générale

Dans le détail, l'arrondissement le moins cher reste le XIXe (7.090 euros par mètre carré), suivi par le XVIIIe (8.280 euros). A l'opposé, les arrondissements les plus chers de la capitale sont, dans l'ordre, le VIe (12.220 euros) et le VIIe (12.010 euros). Les principales hausses sur un an concernent le IIIe (+14.8%) et le XVIIIe (+10.2%). Dix-sept arrondissements sur vingt affichent une hausse annuelle de plus de 5%. 

A l'intérieur des arrondissements, les quartiers les moins chers de Paris sont ceux de la Chapelle, dans le XVIIIe (6.760 euros par mètre carré) et Pont de Flandre, dans le XIXe (6.810 euros). Les plus chers sont Saint-Thomas-d'Aquin, dans le VIIe (14.650 euros) et les Invalides (14.360 euros). 

Plus d'articles

Sur le même sujet