Immobilier : vous n'avez pas de garant pour la caution ? Il existe quand même des solutions pour louer

Immobilier
LOCATION - Sans garant, il est parfois difficile de convaincre un propriétaire ou une agence immobilière de vous louer un bien, même si vous êtes en CDI. Qu'il s'agisse de dispositifs publics (Visale) ou privés (Youse, GarantMe), il existe des alternatives pour consolider votre dossier. En voici quelques unes.

Pas de CDI, célibataire, salaire n'atteignant pas trois fois le loyer... Il n'est pas toujours facile de trouver un logement à louer. Selon une étude publiée ce lundi 1er juillet par le spécialiste des annonces immobilières entre particuliers PAP, c'est particulièrement vrai à Paris. Pour une personne seule, le logement moyen dans la capitale coûte ainsi actuellement 848 euros pour 25 m². Une moyenne qui cache des disparités : les étudiants louent en moyenne 21 m² pour 780 euros tandis que les titulaires d'un CDI accèdent, toujours en moyenne, à 28 m² pour un loyer de 886 euros.


Avec ce niveau de prix, être en CDI est donc loin de suffire à obtenir une location. Il convient aussi de disposer de bons revenus, de 2.537 euros par mois en moyenne pour une personne seule. Résultat : pour améliorer leur dossier,  la grande majorité des locataires proposent une garantie : caution solidaire des parents (44%), d'un autre membre de la famille (15%), d'un ami (9%) ou d'un employeur (3%). Les autres utilisent la garantie Visale (8%, voir plus bas) ou une autre garantie dont le type n'est pas précisé (7%). Seuls 14% n'ont recours à aucun dispositif,  toujours selon PAP.

Comment convaincre alors un bailleur que vous serez un bon payeur ou qu'au moins il touchera systématiquement son loyer, quand l'entourage ne peut se porter caution ? Pour éviter au propriétaire d'avoir à souscrire de son côté une assurance loyer impayé, voici des alternatives destinées à renforcer votre candidature, même si vous ne remplissez pas les critères habituels. Sachez toutefois que les bailleurs, qui restent très attachés à la caution d'une personne physique (pourtant pas toujours facile à actionner) ne sont pas pour autant obligés de retenir votre dossier.

La garantie Visale gratuite

"Visa pour le logement et l'emploi" (Visale) est une caution accordée depuis 2016 par Action logement (ancien 1% Logement), cet organisme destiné à accompagner les salariés dans leurs projets immobiliers. Il présente l'intérêt pour le bailleur de couvrir les impayés de loyer (maximum 36 mois) et, depuis février 2019, les éventuelles dégradations occasionnées par le locataire.


Ce dispositif est absolument gratuit mais ne peut pas bénéficier à tout le monde. Il est en effet réservé à trois types de locataires :

• Tous ceux âgés de 18 à 30 ans, y compris les étudiants et les demandeurs d'emploi, ainsi que toute personne éligible au bail mobilité.

• Les salariés du privé ayant au moins 31 ans et qui ont commencé un nouvel emploi depuis moins de six mois (notamment CDD, intérim, CDI en période d'essai, promesse d'embauche)

• Les ménages précaires (salariés ou non) entrant dans un logement du secteur privé en intermédiation locative, c'est-à-dire dont le bail est souscrit par une association qui se porte garante.


Autre condition, le loyer charges comprises ne doit pas dépasser certains montants : 1.500 euros en Ile-de-France et 1.300 euros dans les autres régions. Pour les étudiants ne disposant d'aucune ressources, ces plafonds sont respectivement de 800 euros et 600 euros.  


Visale dispose de son propre site. Il appartient au locataire de soumettre son dossier en ligne avant de signer son bail. Après vérification, il obtient un visa indiquant le montant de loyer garanti qu'il peut présenter au propriétaire. Il appartient à ce dernier d'effectuer sa demande de cautionnement également en ligne. Reste à signer le bail.

En vidéo

Propriétaires / locataires : la fin de la caution ?

La garantie Loca-pass : fin du dispositif

Attention, à partir du 11 juillet 2019,  la garantie Loca-pass, proche de l'actuel Visale, ne sera plus proposée par Action logement. Tout bail prenant effet après le 10 mai n'y est déjà plus éligible.


A ne pas confondre avec l'avance Loca-pass qui reste d'actualité et consiste pour sa part en une aide pour payer le dépôt de garantie. 

Une garantie payée par le locataire

Des start-up offrent un service de garantie locative à la charge du locataire. Par exemple, Youse, filiale du géant CNP Assurances, propose de devenir garant pour 3,8% du montant du loyer charges comprises. Par exemple pour 900 euros par mois, cela représente mensuellement 34,20 euros (410,4 euros sur l'année). Concrètement, il convient de transmettre ses données bancaires (soit les trois derniers relevés de compte scannés, soit donnant un accès à ses comptes via une interface sécurisée). "Chez Youse, que vous soyez en intérim ou freelance, en CDD ou intermittent… cela ne compte pas. Seule votre rigueur financière est prise en compte", revendique cette société. 


Si le dossier est considéré comme solide, le candidat obtient dans les deux heures un certificat téléchargeable permettant de prouver au bailleur qu'il a un garant. Une fois le logement trouvé, le locataire signe un contrat avec Youse et lui donne une autorisation pour que la société prélève chaque mois la cotisation et le loyer. Cet intermédiaire se charge de verser le loyer au propriétaire même en cas d'impayés (24 mois maximum) :  un atout pour rassurer celui-ci.

En vidéo

Immobilier : combien coûte une location à Paris

Plus particulièrement destinée aux étudiants étrangers, GarantMe est quant à elle associée aux assureurs Galian et MMA. Il appartient au locataire de communiquer ses revenus et pièces justificatives en ligne. Si son profil est assez solide, un certificat qui peut être présenté au bailleur lui est transmis dans les 24 heures. Ce n'est qu'au moment de signer le bail que le règlement de cette caution est demandé, en une seule fois, aux locataires. Elle s'élève à 3,5% du montant du loyer charges comprises pour toute la durée du bail (surcoût en cas de colocation). Par exemple, 378 euros en tout pour un bail de 12  mois avec un loyer de 900 euros.


A  noter enfin qu'une caution bancaire peut être activée à condition de disposer de fonds conséquents. Il est généralement demandé au locataire de verser plusieurs mois de loyer sur un compte bloqué. Là aussi, en cas d'impayé, la banque qui se porte garante s'engage à régler le loyer au bailleur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter