Pourquoi placer votre argent en SCPI plutôt qu’en assurance-vie en fonds en euros ?

Pourquoi placer votre argent en SCPI plutôt qu’en assurance-vie en fonds en euros ?
Immobilier

INVESTISSEMENT - L’assurance-vie a-t-elle vécue ? Avec des taux de rendement de plus en plus faibles, les Français délaissent peu à peu ce qui constituait leur épargne favorite pour des placements plus rentables comme les SCPI.

Longtemps prépondérante dans le patrimoine des Français, l’assurance-vie en fonds en euros souffre d’une forte décollecte en 2020. Les rachats massifs sont le résultat évident de la grande désillusion des épargnants, désireux de faire travailler leur argent à des taux attractifs. Pour beaucoup, les SCPI de rendement constituent une alternative solide au fonds en euros avec des rendements jusqu’à 6% nets. Décryptons pourquoi faut-il mieux investir son argent en SCPI plutôt qu’en assurance vie.

Les assurances-vie en fonds en euros : la fin d’une époque ?

La politique des taux bas menée par la Banque Centrale Européenne a-t-elle tué à petit feu l’assurance-vie en fonds en euro ? Il semblerait que oui : depuis 10 ans, les rendements du fonds en euros n’ont pas cessé de fondre, passant sous le seuil de l’inflation en 2018. En 2020, le fonds en euro devrait connaître son plus bas historique avec une performance moyenne autour de 1%. Les experts prévoient même qu’à l’horizon de 2 à 3 ans, le rendement du fonds en euros se situera dans la fourchette entre 0.5% et 0.7%.

De plus, avec les taux obligataires négatifs, il est de plus en plus difficile pour les assureurs de garantir le capital placé en fonds en euros. Preuve en est : les nouveaux fonds en euros mis sur le marché en septembre 2020 n’offrent qu’une garantie partielle du capital investi. La caractéristique fondamentale du fonds en euros a alors été remise en question.

Afin de sauver la réputation de l’assurance-vie et rehausser sa performance finale, les assureurs imposent désormais aux épargnants un pourcentage d’investissement en unités de comptes, qui toutefois s’avèrent très risquées dans le contexte d’instabilité lié au coronavirus.

Pour ces raisons, les Français tournent le dos à l’assurance-vie en fonds en euro, en rachetant massivement leurs contrats avant que la loi Sapin 2, qui a instauré la possibilité de bloquer les rachats, leur en empêche.

Comme l’indique Lionel Benhamou, fondateur associé au sein de La Centrale des SCPI, plateforme leader de la distribution de SCPI en ligne (www.centraledesscpi.com), « l’année 2020 est une année charnière pour les épargnants qui doivent prendre un nouveau virage pour placer leur épargne. Dans le contexte du coronavirus, les épargnants français recherchent plus que jamais un placement d’épargne durable, rémunérateur et coronavirus compatible pour améliorer leur pouvoir d’achat. L’assurance-vie en fonds en euros n’est plus sur le podium des placements préférés des Français pour investir leur épargne. »

Investir en SCPI signe-t-il un renouveau pour l’épargne des Français ?

Le fonds en euros étant hors-jeu en 2020, les Français achètent de l’immobilier pour investir leur argent sur le long terme. Alors que l’immobilier traditionnel déborde de contraintes locatives, les SCPI de rendement qui permettent de devenir propriétaire d’un grand parc immobilier locatif sans aucun souci de gestion, montent en puissance.

Les SCPI ou les sociétés civiles de placement immobiliers génèrent aux épargnants un rendement pouvant monter jusqu’à 6% net. Ce dernier est versé sur le compte de l’épargnant sous forme des loyers trimestriels nets de tous frais.

Grâce à son rendement attractif couplé à l’augmentation régulière du prix de la part (+1.2% en moyenne en 2019), la SCPI constitue un bouclier contre l’inflation et une opportunité idéale pour valoriser durablement un capital, si vous disposez d’une somme à investir. 

Les SCPI offrent une forte mutualisation et diversification du patrimoine, et par conséquent une forte stabilité de rendement depuis plus de 10 ans. En effet, les SCPI acquièrent des centaines d’immeubles, diversifiés géographiquement et sectoriellement. A titre d’exemple, les SCPI peuvent investir dans des EHPAD en Allemagne, des bureaux aux Pays Bas ou des entrepôts dans les grandes métropoles françaises. 

« En plus de tous les avantages incontestables, les SCPI ont montré leur solidité en temps de crise et ont tenu le cap face au coronavirus. Quel placement d’épargne peut en dire autant ? » souligne Gabriela Kockova, manager au sein du premier comparateur de France La Centrale des SCPI.

Où obtenir de bons conseils pour investir en SCPI ?

Des foules d’épargnants conquis par l’idée d’investir en immobilier sans se soucier des contraintes de gestion se rendent sur le site Internet de La Centrale des SCPI pour trouver des informations sur le placement SCPI.

Cette plateforme digitale, leader de la distribution de SCPI en ligne, accompagne gratuitement tous les investisseurs désireux de redonner une seconde vie à leur épargne mal placée sur un fonds en euros ou un tout autre support bancaire.

On y trouve près de 200 SCPI, un large choix qui permet de satisfaire même les investisseurs les plus sélectifs ! En ce moment, ce sont notamment les SCPI européennes multi-sectorielles qui remportent un franc succès, accompagnées des SCPI Santé et des SCPI E-commerce.

« Depuis le début du coronavirus, les épargnants qui nous appellent au 01 44 56 00 23 mesurent mieux l’importance d’un bon placement d’épargne, générant un complément de revenu. Beaucoup investissent en parts de SCPI l’argent issu d’une vente immobilière, d’une assurance-vie ou d’un héritage ! » indique Thibault Le Coail, consultant sénior au sein de La Centrale des SCPI.

La SCPI de rendement a détrôné l’assurance-vie en fonds euros en offrant aux épargnants français ce qu’ils recherchaient : une performance attractive pour une prise de risque maîtrisé ! Que demander de plus pour la rentrée 2020 ?

Découvrez en vidéo comment investir en SCPI :

Avertissement 

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. 

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial. 

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Sur le même sujet

Et aussi

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent