Immobilier : l'assurance de prêt coûte désormais parfois plus cher que le crédit !

Immobilier : l'assurance de prêt coûte désormais parfois plus cher que le crédit !
Immobilier

LOGEMENT - Si emprunter coûte toujours moins cher, assurer son prêt auprès de la banque qui l'accorde reste en revanche toujours aussi onéreux. Résultat, selon une analyse du comparateur Magnolia.fr, pour certains emprunteurs cette assurance pèse désormais plus lourd que le coût du crédit.

Avec des taux d'intérêt de crédit immobilier qui n'ont jamais été aussi bas, le rapport s'inverse : il devient plus cher de s'assurer que d'emprunter. Une bizarrerie pas totalement inédite (cela pouvait déjà arriver de façon exceptionnelle) mais qui concerne désormais certains profils classiques.

Un exemple, détaillé ce lundi 23 juillet par le comparateur d'assurance Magnolia.fr, est tout à fait parlant. Il s'agit d'un couple de 40 ans chacun, cadres en CDI, empruntant 250.000 euros sur 20 ans à 1,25% (c'est le taux moyen, toutes durées et tous profils confondus, constaté dans le dernier Observatoire Crédit logement/CSA publié mi-juillet) pour acheter sa résidence principale.

Lire aussi

Concrètement, ces emprunteurs auront à payer 35.406 euros d'intérêts pour ce crédit. Un coût historiquement faible auquel il convient d'ajouter l'assurance servant à le couvrir. En souscrivant l'offre proposée par l'établissement prêteur (contrat groupe), ils obtiennent un taux d'assurance de l'ordre de 0,36%, soit un coût de 36.000 euros... supérieur donc de 594 euros au coût du crédit en lui-même.

A titre de comparaison, en juillet 2016, lorsque les taux étaient plus élevés, un couple ayant le même profil aurait payé 45.000 euros d'intérêts de crédit avec un taux à 1,70%, soit 9.694 euros de plus qu'actuellement. Le taux de l'assurance groupe aurait quant à lui été similaire à celui proposé aujourd'hui, car celui-ci varie peu avec le contexte.  Retrouvez ces données dans le tableau ci-dessous. Si vous ne le visualisez pas, cliquez ici.  

A  noter que le taux d'intérêt du prêt est appliqué chaque mois sur le montant qui reste à rembourser alors que le taux d'assurance s'applique tout au long du crédit sur le capital de départ. C'est pourquoi un taux d'intérêt à 1,25% et un taux d'assurance à 0,36% entraînent deux coûts proches, et même un légèrement inférieur pour le premier.

Dorénavant, le levier pour réaliser des économies est l'assurance-emprunteur- Astrid Cousin, porte-parole de Magnolia.fr

En choisissant, en revanche, dès le départ ou en cours de route, une offre externe à l'établissement prêteur (délégation d'assurance), ces emprunteurs-là peuvent diviser par deux ou trois le coût de leur assurance de prêt. En obtenant ainsi un taux de 0,12%, celle-ci ne leur coûte plus que 12.819 euros.  

Si la tendance à la baisse des taux d'intérêt de crédit se confirme, "dorénavant, le levier pour réaliser des économies est bien l'assurance emprunteur", souligne Astrid Cousin, porte-parole de Magnolia.fr. Différentes mesures, que nous décrivions dans ce précédent article, permettent aux emprunteurs de faire jouer la concurrence pour négocier dès le départ ou en cours de route une délégation d'assurance de prêt.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter