La folie de l'immobilier dépasse un cap symbolique : un million de ventes dans l'ancien en 2019 !

La folie de l'immobilier dépasse un cap symbolique : un million de ventes dans l'ancien en 2019 !
Immobilier

BILAN - Les Notaires le confirment : c'est du jamais vu, le nombre de transactions sur le marché de l'ancien a dépassé le million en 2019, selon la synthèse publiée ce mardi. Portés par des taux de crédit historiquement bas, les prix ont augmenté mais le pouvoir d'achat immobilier s'est globalement maintenu.

La barre du million a été dépassée. Précisément, 1.059.000 logements anciens ont changé de main depuis un an en France, selon un bilan publié ce mardi 10 décembre par le Conseil supérieur du notariat, qui représente l'ensemble de la profession. C'est un peu plus de 100.000 transactions de plus qu'il y a un an, soit une hausse de 10,4%. À noter que ce bilan s'appuie sur les données des douze derniers mois à fin septembre et intègre des prévisions pour le quatrième trimestre établies à partir des promesses de vente de ces dernières semaines.

Ce dynamisme est porté par des taux d'intérêt des crédits immobiliers qui n'ont jamais été aussi faibles. Ils sont en effet tombés à 1,13% en moyenne en novembre (toutes durées confondues pour un achat dans le marché de l'ancien), indiquait  début décembre l'Observatoire crédit logement / CSA, qui fait référence sur le sujet. Les Notaires assurent ainsi qu'"il  n'a jamais été aussi facile de financer l'achat d'une maison ou d'un appartement". 

Lire aussi

Les prix ont également poursuivi leur hausse : +4% pour les appartements et + 2,5% pour les maisons à fin septembre (et respectivement +5,5% et +3% à fin décembre, selon les projections). À noter que les villes de Lyon (+10,3% sur un an à 4.320 euros/m² en moyenne sur les 9 premiers mois de l'année) et Nantes (+10,1% à 3.150 euros/m²) ont connu une croissance à deux chiffres tandis que Paris (+6,3% à 9.890 euros/m², sachant que les 10.000 euros ont été franchis depuis) a maintenu un rythme soutenu. 

Les prévisions laissent présager à fin décembre, pour les appartements, une évolution annuelle moins accentuée en Île-de-France (5,4%) qu' en province (5,6%), où un rattrapage des prix par rapport à la région parisienne est attendu. Pour les maisons, les projections augurent d'une stabilité des prix pour l’Île-de-France mais d'une hausse prononcée en province (+3,8%). 

En province, le prix de vente médian (la moitié se sont vendus plus chers, l'autre moitié moins chers) d'un appartement se situe à 125.000 euros. Pour une maison, les prix sont plus élevés, avec une médiane de 165.000 euros. Voici quelques exemples de biens disponibles pour un budget de 150.000 euros (cliquez ici si vous ne visualisez pas le tableau). 

Les augmentations de prix du mètre carré n'érodent pas pour autant le pouvoir d'achat immobilier à l'échelle de la France : une même mensualité de crédit permet globalement d'acheter la même surface qu'un an plus tôt. Mais ces moyennes cachent des disparités. Par exemple, un remboursement de 800 euros par mois sur 20 ans permet d'acheter un appartement de 56 m² en moyenne. Mais tenant compte des différences de prix d'une ville à l'autre, ces surfaces varient considérablement. Cette même mensualité donne ainsi accès à 171 m² à Saint-Étienne (9 m² de moins qu'il y a un an), 58 m² (-3 m²) à Rennes, 16 m² (-1 m²) ou encore 93 m² (+1 m²) au Havre, 68 m² (+ 1 m²) à Marseille et 51 m² (+1 m²)  à Lille. 

En vidéo

La Chronique éco : Immobilier, la hausse jusqu'à quand ?

Du côté des maisons, le marché est toujours orienté à la hausse dans les principales agglomérations de France. L'augmentation de prix dépasse même 5% sur un an dans celles de Paris, Bordeaux et Nantes. À l'inverse, celles de Grenoble (-2,4%) et du Havre (-4,5%) sont les seules en repli sur un an. Sur dix ans (2009-2019), les hausses de plus de 15% sont les plus fréquentes avec, par exemple, +17% pour Montpellier, +22% pour Toulouse, +33% pour Lyon. Sur cette décennie, des envolées de plus de 40% sont même enregistrées à Nantes (+41%), Rennes (+4%) et Bordeaux (+59%). 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent