Logement : 89% des hommes (et 53% des femmes) se disent prêts à changer de région par amour

Immobilier
DirectLCI
IMMOBILIER - La moitié des couples estime que le choix du domicile est un gage de réussite pour leur relation amoureuse, selon une enquête dévoilée ce jeudi par Bienici.com. Le coût reste cependant l'élément déterminant dans la recherche d'un logement pour 40% des conjoints.

L'amour donne des ailes... qui peuvent amener à déménager loin de chez soi. Si bien que 71% des membres d'un couple déclarent être prêts à vivre dans une autre région pour suivre leur conjoint, selon un sondage* publié ce jeudi 7 février par le site d'annonces immobilières Bien'ici. L'écart est frappant entre la proportion des hommes (89%) se disant partants et celle des femmes (53%).


Toutefois, toutes les régions n'ont pas la même cote. La Bretagne suscite le plus d'intérêt avec 24% des personnes interrogées assurant pouvoir envisager d'aller y vivre par amour. Elle est suivie de près par la Provence-Alpes-Côte d'Azur (22%) et distance l'Auvergne-Rhône-Alpes (16%) qui arrive pour sa part en troisième position. A l'inverse, les Hauts-de-France et le Pays-de-Loire (4% tous les deux) ainsi que l'Ile-de-France et l'Occitanie (7% toutes les deux) séduisent moins.

Le choix incombe un peu plus souvent aux femmes

Cette enquête, dévoilée à dessein à une semaine de la Saint-Valentin par Bien'ici, montre également qu'en matière d'immobilier, tous critères confondus, la décision est un peu plus souvent assumée par les femmes que les hommes, dans les couples hétérosexuels. En effet, 52% d'entre elles estiment que cette responsabilité repose sur leurs épaules. Un sentiment que 53% des hommes acquiescent.


Les plus romantiques trouveront cela trivial mais les aspects matériels prennent pourtant le dessus dans la recherche d'un logement. Le coût de l'opération est en effet l'élément déterminant avancé par le plus de couples (40%). La proximité du lieu de travail (25%), celle des proches (25%) et celle des écoles (13%) arrivent ensuite. Seuls 6% disent quant à eux chercher avant tout un endroit parfait pour leur vie de couple. Ce qui n’empêche pas 52% des personnes interrogées de penser que le choix du domicile est un gage de réussite primordial pour leur relation amoureuse.


*Sondage effectué en ligne, du 31 janvier au 4 février, auprès de 8.412 personnes en couple, représentatives de la population française (âgées de 18 ans et plus), selon la méthode des quotas.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter