Surélévation de bâtiment : la solution pour construire dans les villes manquant de terrains à bâtir

Surélévation de bâtiment : la solution pour construire dans les villes manquant de terrains à bâtir
Immobilier

Toute L'info sur

LE WE 20H

HAUTEUR - Nouvel appartement avec terrasse poussant sur le toit d'un ancien immeuble ou étages supplémentaires ajoutés sur un édifice déjà en place... le marché de la surélévation de bâtiment permet de proposer de nouveaux logements dans les grandes villes manquant de terrains à construire. Exemple dans l'agglomération lyonnaise.

Trouver de l'espace pour construire de nouveaux logements est l'un des enjeux majeurs dans les grandes villes où les terrains à bâtir sont rares, voire inexistants. L'une des solutions consiste à surélever les bâtiments qui peuvent le supporter. Une excellente idée sur le papier mais difficile à mettre en place. Ces opérations peuvent alors prendre différentes formes. 

Il peut, entre autres, s'agir de la construction d'un unique appartement avec une terrasse sur le toit d'un immeuble mais aussi de la réalisation de travaux plus lourds consistant à ajouter plusieurs niveaux supplémentaires. Ces transformations d'envergure peuvent alors nécessiter de renforcer les fondations et la structure même du bâtiment, notamment s'il s'agit d'un édifice ancien.

Lire aussi

Exemple à Lyon. Un immeuble de 1930 en plein coeur de la ville a été surélevé de quatre étages pour y ajouter neuf appartements de standing sur une surface totale de 850 mètres carrés. En raison des contraintes techniques, le coût de cette surélévation est cependant deux à trois fois plus élevé qu'une construction classique.  Ces logements, situés dans l'hypercentre lyonnais où les biens disponibles sont rares, sont ainsi destinés à être vendus environ 8.000 euros/m² au lieu de 6.000 euros/m² comme c'est habituellement le cas dans ce quartier. À noter que Lyon est la deuxième grande ville la plus chère de France.  

Formellement, les promoteurs immobiliers doivent obtenir le feu vert d'au moins 51% des copropriétaires. En contrepartie, ceux-ci y trouvent certains avantages. Le professionnel peut par exemple prendre en charge la rénovation globale de l'immeuble : ravalement de façades, réfection des toitures, des parties communes ou encore implantation d'un ascenseur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent