Immobilier : prix, ventes, disparités, l'année 2018 a fini sur les chapeaux de roues

Immobilier : prix, ventes, disparités, l'année 2018 a fini sur les chapeaux de roues

FRÉNÉSIE - Le volume de transactions (970.000) comme les prix de vente (+3,2%) ont continué de grimper dans l'ancien en 2018, selon les données publiées ce jeudi par l'Insee et les notaires. Le clivage persiste entre la région parisienne et les autres régions.

Nouveau record pour l'immobilier. Après deux années déjà au plus haut, le marché des logements anciens a atteint un nouveau sommet en 2018. Selon l'indice Notaires-Insee publié ce jeudi 28 février, 970.000 transactions ont eu lieu sur l'ensemble de l'année. Ce nombre est (de peu) supérieur à celui observé en 2017 (968.000). Ce niveau sans précédent prend place dans un contexte de taux d'intérêt des crédits immobilier extrêmement bas. 

Selon ces données, les prix ont progressé de 3,2% en moyenne sur un an. Ils ont ainsi poursuivi la hausse engagée depuis 2015. Le rebond s'est même accentué au quatrième trimestre. Une évolution d'autant plus remarquable que l'inflation a ralenti en fin d'année après avoir pourtant frôlé les 2% en milieu d'année. A noter que l'augmentation annuelle moyenne est légèrement plus élevée pour les appartements (3,4%) que pour les maisons (3,1%).

Lire aussi

+ 4,2 % sur un an en région parisienne, + 2,8% en province

En matière d'évolution des prix, il existe un clivage entre l’île-de-France et la province. La région parisienne a ainsi vu les prix s'envoler de 4,2% en moyenne en 2018. La progression y a atteint 4,5% pour les appartements et 3,5% pour les maisons. A noter que la capitale tire le prix des appartements à la hausse, même si la progression (5,7%) s'y est légèrement infléchie en fin d'année. Ainsi, en dehors de Paris, la hausse annuelle des prix est identique, à 3,5%, pour les deux types de logements.

Dans le reste du pays, l'augmentation, bien que non négligeable, est restée limitée à 2,8%. Contrairement à l’île-de-France, la hausse annuelle est plus marquée pour les maisons (3%) que pour les appartements (2,4%).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Présidentielle : Eric Zemmour est l'invité du 20h de TF1

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.