Logement : comment le gouvernement veut en finir avec les appartements vides

Logement : comment le gouvernement veut en finir avec les appartements vides
Immobilier

HABITAT - Pourquoi les propriétaires de logements vacants hésitent-ils à mettre leur appartement ou leur maison en location ? Pour trouver une solution, le gouvernement lance un plan consistant notamment à rappeler l’existence de dispositifs d'aides.

Toute l'info sur

Le 20h

Près de 200.000 logements du parc privé sont vacants sur le long terme. Pour pousser les propriétaires à les remettre sur le marché, le gouvernement a lancé lundi 10 février un plan prévoyant essentiellement des mesures incitatives. Car, bien souvent, ces logements restent non loués soit parce que le bien, trop dégradé, aurait besoin d'une coûteuse rénovation, soit parce que les propriétaires ont peur des dégradations ou des loyers impayés. 

Lire aussi

C'est par exemple le cas de Sylvie Grimonprez, qui a beaucoup hésité avant de relouer son logement. Celle-ci explique en effet, devant les caméras de TF1 dans la vidéo ci-dessus, que son ancien locataire ne lui a pas versé de loyer pendant près d'un an. Et que pour rendre les lieux de nouveau habitables, il a fallu dépenser 18.000 euros en travaux et procédures. Des difficultés qui poussent de plus en plus de propriétaires à jeter l'éponge. 

Pour résoudre le problème, le gouvernement a donc l'intention de mieux informer les propriétaires sur les différents dispositifs mobilisables : aide financière pour réhabiliter les logements, garantie d'Etat "Visale" proposée gratuitement au bailleur pour couvrir les impayés de loyer si le candidat à la location a, dans la plupart des cas, moins de 30 ans. En outre, lorsqu'il s'agit de grands investisseurs, le gouvernement envisage la réquisition des lieux, qui peuvent alors par exemple être des bureaux vides. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

EN DIRECT - Covid-19 : "Cette vague sera beaucoup plus dévastatrice pour les hôpitaux"

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent