VIDÉO - 48 ans après, le sac lunaire de Neil Armstrong vendu aux enchères

DirectLCI
ESPACE - Le sac utilisé lors de la mission Apollo 13 pour recueillir des poussières sur la Lune sera mis en vente ce jeudi. Le prix de vente pourrait grimper jusqu’à 4 millions de dollars.

C’est un sac à l’allure banale qui vaut pourtant une fortune. La raison : la mention “Lunar Sample Return” inscrite dessus.


En 1969, Neil Armstrong en était équipé lorsqu’il a posé le pied sur la Lune lors de la mission Apollo 13. Propriété d’une avocate, l’objet sera vendu aux enchères à New York 48 ans après, jour pour jour.

Oubli et bataille judiciaire

Le sac était tombé dans l’oubli pendant des dizaines d’années au Johnson Space Center de Houston. Il est réapparu dans le garage d’un directeur de musée et saisi par les autorités américaines. Il a ensuite été vendu en 2015 une première fois aux enchères comme un objet lambda pour 995 dollars à Nancy Lee Carlson, une avocate de Chicago.

Persuadée de la valeur de sa trouvaille, elle l’envoie à la Nasa pour l’identifier. La confirmation arrive. L’objet est bien une relique du voyage sur la Lune de Neil Armstrong. Mieux, d’après l’agence spatiale, il contiendrait encore des poussières lunaires. Devant une telle trouvaille, la Nasa décide de garder le sac. Il faudra une procédure judiciaire de Nancy Lee Carlson pour récupérer son bien. 


Elle décide ensuite de le céder dans une vente aux enchères sur le thème de l’espace et son exploration. L’objet pourrait rapporter entre 2 et 4 millions de dollars, d’après les estimations. Sa propriétaire a promis que l’argent récolté serait distribué à des oeuvres de charité.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter