A Genève, une fillette de 7 ans en fugue déjoue les contrôles et finit dans un avion

A Genève, une fillette de 7 ans en fugue déjoue les contrôles et finit dans un avion

DirectLCI
INSOLITE - Alors qu'elle était en fugue, une petite fille de 7 ans a réussi à déjouer une partie des contrôles à l'aéroport de Genève (Suisse) avant de finir dans un avion direction Ajaccio. Elle sera finalement arrêtée par la police avant le décollage.

L'histoire a de quoi surprendre. Dimanche dernier, aux environs de 13h30 un père de famille signale la disparition de sa fille de 7 ans dans un commissariat de Genève. Immédiatement, d'importants moyens sont alors déployés pour tenter de retrouver l'enfant. Elle sera finalement localisée moins d'une heure plus tard à l'aéroport de la ville... dans un avion. Mais comment a-t-elle pu passer à travers les mailles du filet ? Selon la Tribune de Genève, qui révèle l'affaire, la fillette est arrivée dans la zone publique de l'aéroport aux alentours de 13h40 après avoir pris le train. 


Elle passe la sécurité et les portiques électromagnétiques sans problème "sans que les règles ne soient contournées", indique une source au journal. Mais c'est au moment de contrôler le billet que le premier dysfonctionnement survient.

Elle a réussi à frauder en "se faufilant dans un passage"

En effet, toujours selon la Tribune de Genève, son billet ne lui sera demandé à aucun moment. Elle serait en fait parvenue à faire croire aux contrôleurs qu'elle se trouvait avec un groupe d'adultes devant elle ou derrière elle. Une fois tous les contrôles passés, la fillette réussit une nouvelle fois à frauder au moment de l'embarquement en "se faufilant dans un passage accessible seulement à un enfant de cette taille", note le porte-parole de l'aéroport de Genève Bertrand Stämpfli. 

En vidéo

Rejoindre la capitale depuis l’aéroport : galère à Paris, facile à Genève

Elle arrivera même à entrer dans l'avion en direction d'Ajaccio, avant d'être signalée par un agent d'escale et interpellée par les forces de l'ordre.

Un incident "inédit et éminemment regrettable"

Suite à l'incident, plusieurs responsables de l'aéroport ont été convoqués pour analyser ce qui s'était passé et imaginer des solutions. "Le système de contrôle doit potentiellement mieux tenir compte des failles dans lesquelles un jeune enfant peut se glisser, comme le révèle cet incident inédit et éminemment regrettable", a assuré Bertrand Stämpfli. La direction envisage, par exemple, de poser des plaques de plexiglas pour remplacer les barrières actuelles.

Pour ce qui est des responsables, Bertrand Stämpfli préfère ne pointer du doigt personne, assurant qu'il faut "en prendre acte collectivement".

Plus d'articles

Sur le même sujet