Allemagne : un enfant découvre un trésor vieux de 1300 ans ayant appartenu au roi danois Harald à la Dent bleue

Allemagne : un enfant découvre un trésor vieux de 1300 ans ayant appartenu au roi danois Harald à la Dent bleue

DirectLCI
INSOLITE - Un enfant de 13 ans a découvert dans un champ de Schaprode, en Allemagne, des pièces datant de 714 qui auraient appartenu au roi du Danemark Harald à la Dent bleue.

Un enfant de 13 ans a-t-il découvert un trésor ayant appartenu au roi Harald à la Dent bleue ? René Schön et l'écolier Luca Malaschnitschenko ont découvert une pièce en janvier à l'aide d'un détecteur de métal dans un champ près de la  localité de Schaprode sur cette île au cœur de la mer Baltique. Et les autorités locales ont procédé à l'excavation du trésor les 14 et 15 avril dernier. En tout, une centaine de pièces semblent dater du royaume de Harald 1er (910-987), roi unificateur qui a rejeté les croyances viking et lancé la christianisation du Danemark. 


Des pièces plus anciennes et provenant de contrées très éloignées ont aussi été retrouvées, notamment un Dirham de Damas transformé en bijou et datant de 714, rapporte ce lundi l'agence allemande Dpa, citant l'archéologue amateur René Schön et l'office archéologique régional. Les pièces les plus récentes datent des années 980, ce qui laisse croire que ce trésor a pu être caché par l'entourage de Harald 1er qui, après avoir perdu une bataille contre son propre fils en 986, avait fui vers la Poméranie (une zone le long de la cote nord de l'Allemagne) où il est mort un an plus tard, selon la littérature du Xe siècle.  

L'origine du symbole du Bluetooth

"Nous avons ici un cas rare, lorsqu'une découverte a l'air d'être en lien avec des sources historiques", explique l'archéologue en chef de la région  allemande du Mecklembourg-Poméranie orientale, Detlef Jantzen, "le trésor de Schaprode est une découverte unique en son genre". Des bijoux datant de la même époque avaient déjà été découverts non loin de  là, sur l'île de Hiddensee, à la fin du 19e siècle. Les historiens de la région considèrent aussi que ces objets précieux ont pu être cachés lors de la fuite du roi.


Harald à la Dent bleue, qui selon les différentes légendes, doit son surnom à une dent dévitalisée ou à une erreur de traduction, est une figure historique importante dans l'espace nordique. C'est en son honneur que la technologie de communication sans fil Bluetooth a été baptisée. Le symbole du Bluetooth est d'ailleurs un mélange de deux lettres d'alphabets runiques représentant les initiales du roi Harald.

En vidéo

Perpignan : des apprentis archéologues découvrent la dent la plus vieille de France

Les exhumations de précieuses reliques attribuées à l'entourage de Harald 1er sont fréquentes, mais la présence d'un marteau de Thor rend la découverte de Rügen intéressante, rapporte Brian Patrick McGuire, professeur émérite à l'université danoise de Roskilde. "Il n'existe pas de preuve que ces objets ont appartenu à Harald mais ils  témoignent sans nul doute de l'immense richesse de la dynastie de Jelling" dont  il descendait, explique Brian Patrick McGuire.


La fin de règne de ce roi toujours révéré au Danemark "fut très chaotique" et on peut penser que des membres de sa cour ont enterré leurs biens "dans l'espoir que des jours meilleurs leur permettent de les récupérer plus tard", a précisé l'historien. Et quelle que soit la valeur marchande actuelle de ces joyaux, ils  constituent une source d'information inestimable pour les chercheurs qui ne disposent pas ou peu d'écrits de cette période troublée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter