Andrew Wardle : l'homme né sans pénis en a finalement retrouvé un

Insolite

PROGRAMME TÉLÉ – La chaîne Discovery Science diffuse ce vendredi 5 juin "Défis médicaux", une émission qui reviendra sur un an de la vie d’Andrew Wardle, né sans pénis. Malgré ce handicap, l'homme a multiplié les conquêtes.

La chaîne de télévision Discovery Science diffusera le vendredi 5 juin à 21h un documentaire explicitement appelé "L'homme sans pénis". La téléréalité relatera douze mois de la vie d’Andrew Wardle, un Britannique de 40 ans né avec une anomalie congénitale touchant un homme sur 30 millions, rapporte le Mirror . Sa verge n'a jamais pu se développer à cause d'une vessie formée extra-utérine. Quinze opérations ont été nécessaires pour replacer l'organe et construire un canal pour uriner.

Malgré cette absence, Andrew avoue avoir eu plus d'une centaine de partenaires. Parmi elles, 20% seulement ont été averties, les autres n'ayant sûrement pas été directement confrontées au sujet. "La plupart du temps, elles ne semblaient pas trop dérangées. Elles ont aimé le fait que je puisse leur donner du plaisir par d'autres moyens sans jamais rien attendre en retour", avait déclaré le chaud-lapin en 2013 au Huffington Post .

S'il a connu la vie de couple pendant quatre ans et plusieurs relations avec des femmes compréhensives, l'adepte du handisexe a tout de même reçu un coup au visage de l'une de ses conquêtes, pas très réceptive devant ce paquet vide.

Drogue et tentative de suicide

Même si sa barque est loin d'avoir été menée en solitaire, Andrew a tenté de se suicider. Il est également tombé dans la drogue, parfaite excuse pour justifier son incapacité au moment T et ne pas dévoiler son intimité. En 2013, son passage au bloc opératoire pour recevoir un pénis lui redonne espoir. Les chirurgiens de l'Université de Londres sont parvenus à réaliser une greffe à partir de la peau, des vaisseaux sanguins et des nerfs du bras du patient.

"Je n'ai jamais pensé que ce jour viendrait et je n'arrive toujours pas à croire qu'il me sera vraiment possible d'avoir un pénis tout à fait fonctionnel. Si l'opération réussit, je pourrai enfin commencer à vivre comme un homme normal […], faire l'amour et construire une famille", avait déclaré Andrew au Sun avant l'opération en question, et dont les images seront dévoilées dans le documentaire. Après 40 ans de secret, "l'homme sans pénis" a enfin décidé de révéler le parcours qui lui a permis de devenir  "l'homme au pénis retrouvé".

À LIRE AUSSI 
>>  Un designer invente le godemiché funéraire >>  D'autres infos insolites >>  Le Bon Coin : les pires annonces  
>>  La preuve que la bêtise humaine n'a pas de limite

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter