Armé, alcoolisé et drogué : la (pas si) sainte trinité d'un prêtre d'Alaska

Armé, alcoolisé et drogué : la (pas si) sainte trinité d'un prêtre d'Alaska

DirectLCI
INSOLITE - Un prête américain a été arrêté ivre au volant de sa voiture après avoir conduit en excès de vitesse. La police a eu la surprise de découvrir qu'il était armé et en possession de majijuana.

Son prochain passage au confessionnal risque de durer un peu plus longtemps que prévu. Un prêtre catholique, aumônier de l'université de Fairbanks dans le centre de l'Alaska (Etats-Unis), a été arrêté ivre au volant de son véhicule mardi 23 mars alors qu'il était en excès de vitesse. Non seulement le père Sean P. Thomson, 52 ans, était alcoolisé alors qu'il conduisait trop vite sur l'autoroute mais les policiers n'étaient pas au bout de leur surprise lorsqu'ils ont entrepris d'explorer le pick-up du prêtre.

Après l'avoir forcé à se garer sur le bas-côté, les autorités ont constaté que le conducteur du véhicule était désorienté. Quand le prêtre a présenté une facturette en lieu et place du permis de conduire, les policiers ont compris que l'homme n'était pas totalement en possession de ses moyens. Effectivement, une fois qu'il a eu soufflé dans l'appareil de détection, ils se sont aperçus que son taux d'alcool était de trois fois supérieur à la limite autorisée, rapporte le NewsMiner.com, un site d'information locale .

Des armes et de la drogue également trouvées

Mais il n'y avait pas que l'ivresse : ils ont également découvert, lors d'une fouille, que le père Thomson était armé. Ils ont trouvé un magnum 357 posé sur le siège arrière mais aussi un 9 minimètres caché dans une des poches de l'homme d'église.

Qui plus est, le quinquagénaire était en possession de marijuana, un petit sac contenant cette drogue ayant été trouvée dans la poche de son sweat-shirt. Emmené à l'hôpital, le prêtre a alors refusé de passer un nouveau contrôle pour mesurer son taux d'alcool dans le sang, déclarant juste qu'il "se sentait ivre".

Remis en liberté contre 50 000 dollars de caution

Présenté rapidement au tribunal, l'ecclésiastique a plaidé non coupable. Il a été libéré en échange d'une caution de 50 000 dollars. Il est accusé de conduite en état d'ivresse et de refus de procéder à un test chimique d'évaluation du taux d'alcool. Il encourt également une peine pour possession d'arme alors qu'il était ivre (et peut-être drogué) et pour ne pas avoir informé les autorités qu'il possédait deux armes à bord de son véhicule.

Si le père Sean Thomson reste prêtre du diocèse catholique de Fairbanks, il a été mis à pied et un nouvel aumônier va être nommé à l'université pour pallier son absence. L'homme sera jugé au tribunal de la ville vendredi 4 avril. Dans l'attente de son procès, quelques prières pour espérer la clémence du juge ne seraient sans doute pas de trop…

Plus d'articles

Sur le même sujet