Australie : ils achètent toutes les licences de chasse des requins… pour les sauver

Australie : ils achètent toutes les licences de chasse des requins… pour les sauver
Insolite
DirectLCI
SAUVETAGE – L’organisation WWF en Australie est partie à la conquête de la célèbre Grande barrière de corail, le plus grand récif du monde. Son but : racheter toutes les licences de chasse de la zone grâce aux dons, pour sauver 20.000 requins et préserver l’écosystème aquatique.

Les requins de la Grande barrière de corail en Australie pourraient bien trouver leur salut… grâce à la chasse. Pour empêcher la pêche de masse et freiner la disparition de ces gros poissons, l’organisation mondiale WWF a racheté l’une des cinq licences de chasse au filet, particulièrement meurtrière dans cette zone, grâce à un appel aux dons le 13 juillet. L’association de protection de la nature vise à présent l’achat d’une deuxième licence pour sauver 20.000 requins par an.

Protéger les requins, les dauphins, les tortues et les dugongs

"Un petit nombre de vastes filets menacent les requins, mais aussi les tortues, les dugongs [un mammifère proche du lamantin, ndlr], des dauphins et bien plus dans la Grande barrière de corail", défend WWF sur le site de sa campagne . "Nous avons l’opportunité d’en retirer un du marché – pour toujours", peut-on lire. Ces licences de chasse, délivrées par le gouvernement du Queensland, autorisent les pêcheurs à déployer un filet de 1,2 kilomètre sur un couloir passant dans l’eau.


"Une fois pris dans le filet, ces animaux peuvent se noyer en quelques minutes", poursuit l’organisation. Le dauphin respire par exemple 1 à 3 fois par minute. Les tortues les plus endurantes ne peuvent quant à elle rester qu’une dizaine de minutes sous l’eau. En 2015, WWF estime à 100.000 le nombre de requins pêchés, soit une augmentation de 80% par rapport à l’année précédente. Parmi les prédateurs attrapés, de nombreux requins-marteaux, inscrit sur la liste rouge des espèces menacées, ont été recensés.

100.000 dollars collectés en six jours

Grâce aux dons de milliers de contributeurs issus de 30 pays différents dans le monde, l’association a pu acheter une première licence à 100.000 dollars australiens (près de 70.000 euros) en six jours seulement. Enthousiaste, WWF a même doublé son objectif le 19 juillet pour poursuivre cette conquête du plus grand récif corallien au monde. Dès le lendemain, mercredi 20 juillet, plus de la moitié du prix de la licence a déjà été levée. Gilly Llewellyn, directrice de la conservation pour WWF Australie soutient : "Cette action va aider à la guérison de la Grande barrière de corail, qui a connu le pire blanchissement des coraux de son histoire".

La vidéo de la campagne "Passage libre pour les créatures de la mer" de WWF (en anglais) :


À LIRE AUSSI 
>> Etats-Unis : une nageuse se rend à l'hôpital… un requin accroché au bras
>> Une nuit en amoureux... au milieu de 35 requins
>> Ce photographe va vous réconcilier avec les requins

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter