Aux Etats-Unis, un tiers des animaux morts dans un avion l'ont été sur un vol... United Airlines

Insolite

SÉRIE NOIRE - Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour United Airlines. Dernière en date : un rapport affirme qu'aux Etats-Unis, la compagnie compte le plus de décès d'animaux à bord.

United Airlines ne se sort plus des polémiques. Après le scandale du passager violemment expulsé, le couple débarqué de du vol en plein voyage de noces ou encore le scorpion qui pique un homme à bord... place à la statistique qui fait mauvaise presse. En effet, la mort d'un lapin géant sur un vol Londres-Chicago de United Airlines est venue confirmer que le transporteur aérien concentre à lui seul, plus d'un tiers des décès d'animaux américains à bord des vols commerciaux au cours des cinq dernières années. Précisément 53 décès sur 136 - de janvier 2012 à février 2017 - selon un rapport  du département américain des transports aériens. 

Avant donc, la perte du "petit" lapin géant prénommé Simon, dont le décès a attristé la compagnie. "La sécurité et le bien-être de tous les animaux qui voyagent avec nous est de la plus haute importance pour United Airlines", a déclaré la compagnie dans le communiqué. "Nous sommes restés en contact avec notre client et nous lui avons offert notre aide" a-t-elle ajouté, confiant par ailleurs "examiner la situation". Car l'éleveur de lapin, Annette Edwards, a déclaré que l'animal avait subi un examen trois heures avant le vol, et il était en pleine forme.

Lire aussi

En vidéo

United Airlines : le passager, visage ensanglanté, tente de rester à bord

United Airlines pas systématiquement responsable

Cependant, les décès d'animaux à bord - globalement assez rares - ne signifient pas nécessairement qu'une compagnie aérienne a été négligente, comme le révèlent les résumés des enquêtes du ministère. Sur les quatre décès lors des vols de United Airlines en janvier, l'incident du 28 janvier impliquant Hope, un chat de 9 ans, a par exemple résulté d'une insuffisance cardiaque, selon le gouvernement. 

Rocco, un chien, est quant à lui mort dans un vol le 21 janvier d'une anomalie cardiaque selon l'examen médical. Deux geckos - des petits lézards - ont bien été retrouvés morts lors de leur arrivée à l'aéroport de Raleigh-Durham (Caroline du Nord) le 12 janvier, mais aucun examen médical n'a été effectué. Avec un taux de 2,11 incidents pour 10.000 animaux transportés, United Airlines n'a pas été le plus mauvais élève selon le ministère. 

A titre d'exemple, Hawaiian Airlines qui n'a transporté que 7.518 animaux - contre 109.149 pour United Airlines - a enregistré un taux plus élevé, à 3,99 incidents sur 10.000 animaux.

 Le transport des animaux de compagnie est devenu controversé ces dernières années alors que de plus en plus de passagers cherchent à embarquer des animaux de type oiseaux, cochons ou encore singes dans la cabine avec eux. Au grand dam de leurs voisins de rangée...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter